Solidarité et affaires sociales 15.01.2014

Yvelines : Renouvellement d’une convention tripartite de solidarité

Le Conseil général des Yvelines a renouvelé pour 3 ans la convention le liant à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH 78) et à l’Association des parents et amis de personnes handicapées mentales (ADAPEI). L’accord concerne l’accueil familial à caractère social et la prestation de compensation du handicap (PCH).

La solidarité envers les plus fragiles est une mission prioritaire du Conseil général. L’objectif est de permettre à chaque personne vulnérable de bénéficier d’une prise en charge et d’un accueil de qualité.

L’accueil familial à caractère social (AFS) propose aux personnes âgées ou handicapées adultes d’être accueillies au sein d’une famille agréée, sur une courte durée, le temps d’un week-end, de vacances ou en vue de soulager les aidants. C’est aussi le cas sur du long terme comme alternative au séjour en institution et pour aider à gagner en autonomie. En s’appuyant sur le professionnalisme de l’ADEPEI, le Département entend garantir aux personnes handicapées adultes un accompagnement de qualité dans l’élaboration et le suivi de leur projet de vie qui constitue une obligation légale. De janvier 2010 à décembre 2012, 43 personnes ont fait l’objet de ce suivi et ont été rencontrées six fois en moyenne chaque année. Au cours du 1er semestre 2013, 29 individus ont été concernés.

Le Conseil général sollicite aussi l’expertise de l’ADEPEI et notamment l’étude des demandes. De septembre 2010 à juin 2013, 116 évaluations ont ainsi été conduites. Compte tenu de ces bilans, très satisfaisants, le Département comme la MDPH 78 ont donc souhaité poursuivre leur partenariat avec l’ADAPEI pour une durée de 3 ans.

Le financement du Conseil général pour l’accueil familial correspond au deux tiers de l’activité globale et se monte à 61 333 euros en 2014, 62 000 euros en 2015 et 62 667 euros en 2016. En raison du nombre croissant de demandes de PCH et pour maintenir la qualité de l’évaluation, la MDPH cofinancera l’activité de l’ADAPEI à hauteur du tiers de l’activité globale, soit 30 667 euros pour 2014, 31 000 euros pour 2015 et 31 333 euros pour 2016.

P.B