Vivez l’instant Démare

Départ de Trie-sur-Baïse (65)

Tour de France 26.07.2018

Vivez l’instant Démare

« Vivez l’instant Béarn » : c’est sous cette accroche que la destination Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques communique sur la caravane publicitaire du Tour pour la troisième année consécutive. Un Béarn grand habitué du Tour avec sa classique arrivée au sprint à Pau, 70 fois ville-étape ! Et quelle arrivée ce jeudi puisque c’est notre sprinter national Arnaud Démare, champion de France 2017, qui reprenant du poil de la bête en cette troisième semaine de course se voit couronné à deux pas du Château d’Henri IV…

Une étape gourmande

Mais avant d’atteindre le Béarn, le peloton a fait des allers-retours dans les Hautes-Pyrénées, le Gers et les Landes. Le départ ce matin était donné de la plus petite commune ville-étape du Tour 2018 : Trie-sur-Baïse. Une bourgade d’un millier d’habitants qui a certainement vu sa population doubler voire tripler en cette matinée de juillet, tant la place de la mairie était noire de monde ! Plus habitué à accueillir la Pourcailhade, fête du cochon organisée à la mi-août, le maire de la commune et les élus départementaux présents saluaient le travail remarquable accompli par les 300 bénévoles pour faire que « le rêve devienne une réalité » et que Trie-sur-Baïse vive un « moment historique ».

De ce départ inédit, le Tour avait concocté un parcours dont lui seul détient la recette : une étape gourmande, croquée à pleines dents par Arnaud Demare ! Porc noir de Bigorre et salaisons des Pyrénées à Trie, vignobles de Madiran, poulet jaune des Landes, foie gras du Gers, le tout agrémenté d’un peu de vin de Jurançon à quelques encablures de l’arrivée, il ne manquait plus que notre opération Au Tour des Fromages pour que le menu soit complet ! Notre fromager du jour, Arnaud Chambert, est producteur de tome de vache à Tournay ; il produit chaque année 5000 Chambertou, « les meilleurs fromages de toute l’étape » selon Pierre Monzani, Directeur Général de l’ADF venu lui remettre ce midi notre belle planche hexagonale. Le Président de l’ADF, Dominique Bussereau, était également venu saluer le travail conduit par nos 14 équipiers et par les 3000 agents départementaux mobilisés pour assurer l’hétérogénéité du parcours et la sécurité des coureurs, des suiveurs, et des spectateurs !

Arnaud (re)Démare

C’est d’ailleurs sous une chaleur écrasante que l’équipe ADF a parcouru aujourd’hui les 171 kilomètres. On s’interrogeait sur la possibilité de battre le record de température de la chaussée enregistré à la Station des Rousses en 2010. Il faudra encore patienter pour voir tomber les 63° au sol des pentes du Jura ! Tout juste quelques ressuages limités et des balayages en sortie de giratoire dans les petits rayons. Le Gros Léon devrait être ben plus sollicité demain dans les descentes de cols.

Ces descentes pyrénéennes, notre Maillot Bleu du jour les connaît bien. Nicolas Portal a grandi du côté d’Auch dans le Gers et a longtemps pratiqué le vélo avec son frère cadet Sébastien. Les deux passent professionnels avant que Nicolas ne quitte la compétition pour des raisons cardiaques. Passionné de vélo, il rebondit rapidement et prend le poste de directeur sportif de l’équipe Sky, menant son leader Chris Froome et ses équipiers à la victoire. Un parcours exceptionnel pour cet amoureux du sport et de son territoire Gascon, qu’il continue régulièrement à arpenter, lorsque son emploi du temps le lui permet !

Sinon côté course, une étape somme toute classique, un sprint royal à Pau, un beau vainqueur qu’on attendait un peu plus tôt, mais finalement, rien ne sert de courir il faut partir à point, n’est-ce pas Monsieur de La Fontaine ?