Santé publique 06.01.2021

Vaccination : les collectivités continuent de proposer leurs services…

Après l’Association des maires de France, Villes de France et l’Union nationale des centres communaux d’action sociale lundi (voir notre article), c’est aujourd’hui au tour notamment de France Urbaine et de l’Assemblée des départements de France de prendre la parole sur le grand sujet du moment, celui de la vaccination, et sur le rôle que les collectivités pourraient ou devraient y jouer.

Ainsi, les élus des grandes villes et agglomérations représentés par France Urbaine en appellent à « l’accélération massive de la vaccination, qui passe nécessairement par un acte de confiance renouvelé de l’Etat envers les territoires ». Il s’agit pour eux d’associer « plus étroitement les territoires urbains », notamment « via les cellules départementales de la vaccination » et par « la mise à disposition de lieux permettant d’accueillir des centres de vaccination ».

Nombreux sont ceux effectivement qui mettent en avant cette possible mise à disposition de locaux. C’est par exemple le cas de l’adjointe à la santé d’Anne Hidalgo, Anne Souyris, qui a proposé ce 5 janvier « d’ouvrir des mairies d’arrondissement » pour la vaccination des Parisiens.

Mettre à disposition des espaces publics « pour la réalisation des opérations de vaccination grand public », c’est aussi ce que propose l’Assemblée des départements de France (ADF). Plus globalement, l’association met en avant la connaissance que les départements ont des « publics vulnérables » et la disponibilité des agents départementaux. Les départements proposent donc « leur assistance et leurs moyens pour faciliter et accélérer la vaccination sur l’ensemble du territoire national » : intervention de leurs médecins territoriaux et de leurs personnels médico-sociaux, soutien logistique avec l’implication des Sdis et des équipes des routes, appui logistique au transport du vaccin avec l’aide technique des laboratoires départementaux d’analyse, soutien à la mise en place de centres de vaccination…

Le gouvernement a en tout cas promis mardi d' »amplifier, accélérer et simplifier » sa stratégie vaccinale contre le Covid-19. « Le rythme de croisière de la vaccination en France va rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours », a assuré sur RTL le ministre de la Santé. « Avant la fin du mois de janvier, nous autoriserons la vaccination des personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement, qui sont en ville, à la maison », a détaillé Olivier Véran, alors que la campagne concerne pour l’instant uniquement les Ehpad et les soignants d’au moins 50 ans. « Ça fait 5 millions de personnes », a dit le ministre, tout en concédant que « ce sera progressif » : « ça prendra plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être », a-t-il précisé, en annonçant également l’élargissement aux pompiers et aides à domicile de plus de 50 ans. De plus, le gouvernement entend permettre « dans les prochains jours » aux Français qui souhaitent être vaccinés de s’inscrire (par internet, téléphone… ou peut-être via l’appli Tous Anti-Covid) pour prendre rendez-vous. Le ministre donnera davantage de détails jeudi lors d’une conférence de presse avec Jean Castex.

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a tout de suite salué l’annonce de l’élargissement de la vaccination aux pompiers de 50 ans et plus mais souhaite « l’élargissement dans un second temps de cette vaccination à l’ensemble des pompiers civils et militaires, professionnels et volontaires, compte tenu du risque particulier de contamination auquel les exposent leurs missions ». La Fédération fait par ailleurs valoir que, « en cohérence » avec l’offre des associations d’élus locaux, 253.000 sapeurs-pompiers et « 12.523 membres de leur service de santé et de secours médical (médecins, pharmaciens, infirmiers…) » sont disponibles pour « mobiliser leur savoir-faire et leurs moyens humains, techniques et logistiques sous la coordination des préfets, des agences régionales de santé et des collectivités territoriales ».

 

20.01.2021 Actualité Covid-19 : après la réunion du Bureau de l’ADF, les Départements demandent à l’Etat une totale transparence de sa politique vaccinale Télécharger
20.01.2021 Infrastructures Mieux répondre aux besoins d’ingénierie des collectivités territoriales : l’ADF et le Cerema signent une convention de partenariat Télécharger
20.01.2021 • Article LOCALTIS Transports et routes 32 présidents de conseils départementaux vent debout contre la régionalisation des routes nationales