V comme Vendée, une belle Victoire pour GaViria
Tour de France 07.07.2018

V comme Vendée, une belle Victoire pour GaViria

Ce matin, pour la 6e fois de son histoire, le Département de la Vendée a accueilli le Grand Départ de la 105e édition du Tour de France. Et en ce premier jour de vacances, les routes vendéennes étaient noires de monde pour célébrer l’arrivée de la Grande Boucle ! Un territoire fan de vélo qui a fait battre le cœur vendéen et d’ores-et-déjà offert quelques surprises au général ce soir…

Une longue histoire perpétuée au fil des ans

Une relation forte lie la Vendée et le Tour, et ce bien avant l’accueil du 1er Grand Départ en 1976. Les routes vendéennes figuraient déjà sur le tracé du premier Tour de France en 1903, lors de la pénultième étape reliant Bordeaux à Nantes. C’est donc une longue histoire qui s’est perpétuée au fil des ans sur ces terres d’amateurs de cyclisme et des valeurs du sport. 1976, le départ est donné à Saint-Jean-de-Monts. 1993 et 1999, le Puy du Fou accueille deux prologues. 2005, c’est un contre-la-montre de 19 km entre Fromentine et Noirmoutier en l’île qui cette fois ouvre le bal. En 2011, le Grand Départ est donné du Passage du Gois (Ile de Noirmoutier), direction les Herbiers, suivi d’un contre-la-montre aux Essarts. Lors de cette 98e édition, Thomas Voeckler, vendéen d’adoption, s’empare du maillot jaune sur la 9e étape et le conservera pendant 10 jours, devenant ainsi la coqueluche du public français ! Cette année, le peloton et les suiveurs du Tour profiteront pendant 2 jours d’étapes 100% vendéennes.

Yves Auvinet, Président de la Vendée « Le Tour est un événement exceptionnel qui fait voyager la Vendée, terre de cyclisme, au-delà des frontières comme le fait le Vendée globe au-delà des mers. »

Du nouveau dans le dispositif des Départements de France

Ce matin au Village Départ, l’ADF inaugurait deux nouvelles opérations : une plutôt gourmande Au Tour des Fromages, une autre pour les amateurs de sport avec le Maillot Bleu. C’est le fromager Pascal Beillevaire qui a ouvert le bal et a reçu des mains du Président de la Vendée Yves Auvinet, une jolie planche à fromages. Chaque jour, un artisan ou producteur crémier fromager sera ainsi mis à l’honneur par l’ADF et le CNIEL, venant célébrer tout le savoir-faire local ! Et quoi de mieux qu’un p’tit Pavé du Gois pour lancer cette opération, pour remplacer le Passage du Gois, finalement abandonné comme site de départ, marée haute oblige. Eh oui la Vendée réserve bien des pièges, certains coureurs en ont déjà fait les frais…

Côté course, les coureurs ont longé la façade maritime sur près de 120 km, entre les marais salants de Noirmoutier, Les Sables d’Olonne et la Tranche-sur-Mer, surnommée la petite Californie pour son ensoleillement (bien présent !), ses spots de glisse et ses kilomètres de pistes cyclables ! Un paradis pour les amoureux de la petite reine qui s’étaient massés au bord des routes pour voir passer le peloton… et les échappés du jour. Et l’on avait vu juste avec notre partenaire France Bleu : le Maillot bleu du local de l’étape remis ce matin à Jérôme Cousin lui a, qui sait, peut-être un peu donné des ailes. Le coureur de l’équipe vendéenne Direct Energie a passé presque toute la journée en tête sur ses terres d’entraînement. A plus de 44 km/h de moyenne sur la première heure, les coureurs avaient des fourmis dans les jambes et se sont lancées dans une échappée au long court. Malheureusement, le peloton avide d’une arrivée au sprint ne lui offrira pas la chance d’arborer un nouveau maillot distinctif ce soir : le colombien Gaviria signe la 1e victoire de ce Tour de France 2018 pour sa première participation à l’épreuve.

Pour les équipiers des Départements de France, cette étape avait nécessité une première mise en jambe hier, de façon à pré-baliser les quelques 106 giratoires du parcours, soit plus d’un tous les 2 kilomètres, et 1/6e de la totalité du Tour, un record ! Ce samedi, il restait encore des panneaux à installer, pour un réveil à l’aube et une pause démarrée à… 5h30 du matin !! Le Tour commence fort, l’équipe est affutée, prête à vivre ces trois semaines d’épreuve exceptionnelles !