Solidarité et affaires sociales 27.03.2014

Un nouveau plan pour prévenir la délinquance en Haute-Loire

La tranquillité publique, la prévention de la délinquance des jeunes et des violences faites aux femmes, constituent les axes prioritaires du plan départemental de prévention de la délinquance 2014-2017 ratifié par le Conseil général de Haute-Loire.

Pour chacune de ces priorités, le plan formule des orientations générales qui permettront notamment de répartir les crédits du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) pour les années à venir.

Le Plan départemental de prévention de la délinquance s’appuie sur plusieurs actions comme le développement du réseau des structures accueillant les mesures alternatives aux peines, une expérimentation sur l’échange d’informations. Mais aussi la conduite d’un projet expérimental, visant à renforcer l’ordonnance de protection des victimes, qui est cité par le plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes 2014-2016, une action de partenariat police-habitants destinée à faciliter l’accompagnement du public dans les démarches judiciaires, un projet de campagne d’information destinée à sensibiliser le public sur les escroqueries et infractions à caractère économique et financier.

Le plan départemental propose enfin un partenariat renforcé entre les acteurs de la prévention de la délinquance avec la création de sous-commissions thématiques au sein du Conseil départemental et la mise à disposition d’un schéma type pour le fonctionnement des conseils locaux et intercommunaux qui, depuis la loi du 5 mars 2007, sont les instances clés de la coopération.

P.B