TDF 2019 Etape 1 : Un nouveau roi sacré en Belgique

La Grand Place de Bruxelles

Tour de France 06.07.2019

TDF 2019 Etape 1 : Un nouveau roi sacré en Belgique

La 106e édition de la Grande Boucle est officiellement lancée ! Au départ de Bruxelles et tout au long des 194,5 km de l’étape, les Belges, férus de la petite reine, ont une nouvelle fois prouvé que le vélo était dans leur ADN. Un engouement qui aura porté cette même première étape pour les équipiers de l’ADF, du Village départ à la sécurisation de la route en passant par le Fan Park : c’est parti pour trois semaines de course intenses et passionnées !

Are you R’Eddy ?

4 juillet 2019 : la Grand Place de Bruxelles est noire de monde, ou plutôt toute de jaune vêtue pour lancer les hostilités et assister à la présentation des équipes. Les coureurs belges ont naturellement la faveur du public, mais la clameur la plus incroyable est réservée à la star locale, légende incontestée du cyclisme international. Eddy Merckx, surnommé le Cannibale, est l’homme de tous les records. De 1965 à 1978, il aura presque tout gagné : 11 grands tours, 12 fois encore sur le podium (13 pour Anquetil), 525 victoires sur route et 98 sur piste, 31 classiques, 3 championnats du monde et même le record de l’heure.

Ce samedi 6 juillet, jour de Grand Départ à Bruxelles, le prénom Eddy était à nouveau dans toutes les bouches, sur les routes, les tee-shirts, les casquettes, une « Merckximania » assumée. 100 ans après la création du Maillot jaune à Grenoble (Isère) en 1919, faire démarrer le Tour de France 2019 du plat pays revêtait tout un symbole, pour le 50e anniversaire de la première des cinq victoires d’Eddy Merckx sur la Grande Boucle (96 jours en jaune). Une célébration plus que réussie !

Les Départements ont la frite

Avec pour commencer le record de points dangereux à traiter en 2019 (181) et plus de 400 panneaux à installer pour sécuriser la course, il leur fallait de la patate à nos 6 valeureux agents de la patrouille avant ! C’est un départ aux aurores (4h du matin), « quand blanchit la campagne », qui leur a été réservé pour inaugurer les tout nouveaux panneaux de signalétique course, toujours plus fluo pour davantage de visibilité. Le PC mobile et la patrouille technique ont suivi, quelques heures plus tard et assuré des ajustements mineurs (balisettes à retirer, trottoirs à bomber…) sur ces routes des classiques flandriennes de début de saison, le Mur de Grammont en tête.

Sur le Village départ, cyclisme et fromage ont constitué la combinaison gagnante du jour : les cinquantaine premiers itinéraires « Vélo & Fromages » ont été officiellement dévoilés, des idées de vacances roulantes et gourmandes sur un plateau ! Le lauréat du jour de l’opération « Au Tour des Fromages », Etienne Boissy et sa conjointe Belge, est venu nous donner quelques idées pour déployer le dispositif chez nos voisins belges ! Ce meilleur ouvrier de France (MOF), installé récemment à Bruxelles, est en phase de créer un espace de 120 m² dédié au fromage (inauguration prévue fin juillet). En attendant, il nous a fait découvrir un chèvre frais de la région de Namur et un autre chèvre affiné et frotté à la bière, belge bien entendu !

Au Fan Park Place de Brouckère, l’ADF était accompagnée du Département des Hautes-Alpes et proposait pour la 3ème journée consécutive des animations à la découverte du Département et des maillots à gagner. Le Tour y fera d’ailleurs escale les 24 et 25 juillet prochains pour une entrée « Phénomenalpes » dans la 3ème semaine de course.

Un Hollandais chez les Belges

Toute référence à Tintin serait fortuite. Chez Jumbo Visma, un leader peut en cacher un autre. Mike Teunissen vole la vedette à son sprinter maison Dylan Groenewegen, vainqueur l’an passé sur les Champs Elysées et pris dans une chute à quelques hectomètres de l’arrivée. Il s’impose à la photo finish dans la capitale belge, privant le Slovaque Peter Sagan de sa 12ème victoire sur le Tour de France. S’il n’était pas attendu aujourd’hui, son succès n’en est pas pour autant une surprise : à 26 ans, l’ancien champion du monde espoir de cyclocross a déjà terminé 7e de l’édition 2019 de Paris-Roubaix et remporté deux étapes des Quatre Jours de Dunkerque. Sa victoire lui permet d’endosser le Maillot Jaune et le Maillot du classement par points. Avec Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert, autres coureurs issus du cyclocross, la relève du Benelux est plus qu’assurée.