Présidents des départements 12.11.2015

Sophie PANTEL, un vent nouveau pour la Lozère

Sophie PANTEL, Présidente du Conseil départemental de la Lozère et membre du Bureau de l’ADF, est à 44 ans l’une des 10 femmes élues à la tête d’un exécutif départemental.

s-pantelC’est la seconde fois dans l’histoire de la Lozère qu’une femme accède à cette fonction (déjà occupée par Jeanine BARDOU entre 1985 et 1994).

Après avoir suivi des études de droit à la Faculté d’Aix-en-Provence, Sophie PANTEL démarre sa carrière au contentieux pour plusieurs services juridiques d’entreprises privées, puis au Tribunal des affaires de la sécurité sociale à Marseille. En 1998, cette native de Mende choisit pourtant de rejoindre sa Lozère natale, « par choix de vie ». Elle y prendra les fonctions d’assistante parlementaire du député socialiste Jean-Claude CHAZAL, puis de chargée de mission aux droits des femmes et à l’égalité à la Préfecture de Lozère et enfin, chef de service à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP48).

Originaire de la Margeride, de la Vallée du Lot, du Mont Lozère et des Cévennes, Sophie PANTEL est très attachée à son identité lozérienne et se définit elle-même comme une élue de proximité au service de son territoire. Cette femme de terrain a en effet brigué des fonctions électives au sein des différents échelons de collectivités locales, en démarrant comme adjointe au Maire de Fraissinet de Lozère (élue en 2001) puis Maire du Pont de Montvert (élue en 2008). Elle s’investit dans le même temps à l’échelon départemental en remportant les élections cantonales dès 2004 sur le canton du Pont de Montvert. Elle sera d’ailleurs réélue en 2011 avant d’accéder à la tête de l’assemblée départementale le 02 avril 2015, prouvant tout son attachement au territoire et sa détermination à le faire progresser : « Ce que j’aime dans ce Département, c’est la manière dont les paysages se sont façonnés grâce au travail de femmes et d’hommes, et la qualité de vie. Dans cette assemblée, notre volonté, notre combat commun, c’est de faire réussir la Lozère. Les chantiers ne manquent pas pour impulser une dynamique de progrès dans ce Département ». Une sensibilisation à la vie des territoires qu’elle défend également comme Vice-présidente de la Région Languedoc-Roussillon en charge de l’élevage, la ruralité et les zones de montagne.

Le fonctionnement démocratique du territoire et la volonté de faire ensemble sont ainsi au cœur des valeurs de solidarité et fraternité prônées par la Présidente, mettant le collectif en avant : « Après le combat politique, nous sommes au service de tous les Lozériens et Lozériennes. Riche de sa ruralité, ce département se compose de territoires variés, dotés de très nombreuses ressources humaines et naturelles. Ces atouts et ce potentiel, nous souhaitons les valoriser et les dynamiser afin qu’ils profitent à toutes et à tous dans une perspective de développement. » Cette volonté de progrès partagé est envisageable à travers les réponses aux enjeux qu’elle implique : maintenir les populations en place et en accueillir de nouvelles pour conserver et améliorer les services publics – accès, niveau, qualité – et accroître les activités économiques. Pour y parvenir et relever ce défi d’une attractivité renforcée, le Département entend impulser et soutenir les dynamiques territoriales portées par les collectivités. Cette ambition, Sophie PANTEL et les élu(e)s qui l’entourent en sont les premiers ambassadeurs.