La Somme récompensée aux Victoires du paysage 2016

Canal de la Somme
© Ph Sergeant - Cd80

Développement durable 19.12.2016

La Somme récompensée aux Victoires du paysage 2016

Les Victoires du paysage récompensent chaque année les meilleures réalisations en faveur d’un territoire vert et durable. Pour sa 5ème édition le 8 décembre 2016, le jury a décerné le prix « spécial Territoire » au Département de la Somme pour ses belvédères aménagés pour redécouvrir l’histoire et les paysages. Présentation de l’initiative récompensée…

Une réalisation exemplaire récompensée

Le projet présenté par la Somme a retenu toute l’attention du jury composé de professionnels, parmi les 166 dossiers déposés par les candidats (collectivités, entreprises et particuliers). Il s’agit de la création d’un parcours à grande échelle d’interprétation des paysages révélant les lieux emblématiques de la Somme. 28 sites ont ainsi été aménagés par des belvédères sur les plus beaux panoramas du Département, des étangs de la Haute-Somme à l’estuaire du fleuve.

Véritable parcours touristique, les belvédères ont fait l’objet d’un traitement paysager et de plantations. La nouveauté : la mise en place de tables de lecture diffusant des informations clés sur l’histoire, la nature, les hommes et les femmes qui habitent ou ont habité le territoire depuis la préhistoire, en passant par Jules Verne et Alfred Manessier… A titre d’exemple à Samara, des belvédères décryptent l’histoire des travaux archéologiques réalisés sur le camp et des fortifications. A Longpré-les-Corps-Saints, la table présente les marais et ses roseaux qui permettaient de produire de la vannerie.

L’illustration du rôle d’un Département pour favoriser l’attractivité de son territoire

Du haut des belvédères, le promeneur verra aussi sous ses yeux la Véloroute Vallée de Somme et les Maisons de la Vallée. 20 nouvelles tables d’interprétation seront posées le long du fleuve d’ici 2018. Autant d’invitations à se déplacer à pied, à vélo le long de la Somme pour mieux en percevoir tous les atouts.

Sur l’ensemble des sites, des équipes d’écovolontaires, aidées par des chantiers d’insertion, se sont mobilisés pour aménager les lieux. La plantation d’espèces locales, l’installation de mobilier et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite rendent ces espaces naturels sensibles parfaitement adaptés à la contemplation des paysages de la Somme, véritable fresque grandeur nature !

Ce projet est l’illustration de la capacité des Départements à développer des projets intégrés de mise en tourisme de leur territoire : une politique Espaces naturels sensibles (ENS) au service du développement touristique du Département.