Aménagement du territoire 05.04.2018

« Smart cities » ou la notion de Ville et Territoire intelligents

La Ville intelligente ou « Smart City » est un concept très en vogue qui repose sur « l’idée de mobiliser les nouvelles technologies pour rendre la ville plus lisible, plus agréable, plus facile à vivre pour ses habitants » comme l’évoque Pierre Monzani, Directeur général de l’ADF dans une interview pour l’entreprise de service numérique GFI. Longtemps un rêve, la Ville intelligente devient désormais accessible grâce aux formidables opportunités qu’offre l’exploitation des données. Néanmoins, pour être intelligente, la ville ne doit pas se soustraire aux territoires qui l’accompagnent. Elle ne pourra réussir son pari sans des Territoires intelligents, auxquels les Départements contribuent.

Ville intelligente et Territoires intelligents vont de pair

« La Ville intelligente ne sera un progrès que si elle s’accompagne d’un territoire intelligent ». Par ces mots, Pierre Monzani souligne l’importance d’associer par réseaux les aires urbaines, les zones périurbaines et rurales car ces territoires aussi sont « intelligents ». Sans territoire, la ville seule, si intelligente soit-elle, apparaît comme une forme de mythe recommencé.

Il apparaît donc nécessaire de ne pas se focaliser uniquement sur les aires urbaines et de prendre en compte la globalité de l’aménagement du territoire dans l’approche des smart cities. « Rien ne serait pire qu’une concentration de l’intelligence et des nouvelles technologies dans un espace urbain limité qui oublierait les territoires sans lesquels la ville n’a pas d’existence pérenne », selon le Directeur général de l’ADF.

Les Départements, acteurs des Territoires intelligents

Les Départements, acteurs des solidarités territoriales, œuvrent au quotidien pour un aménagement et un développement équilibré des territoires. Preuve en est leur investissement en faveur de la couverture numérique du territoire (internet haut et très haut débit) ou leur mobilisation pour faciliter l’accessibilité des services au public (à travers les routes, les Maisons de service au public, l’e-administration, etc.).

Que ce soit le Puy-de-Dôme et son outil de calcul du potentiel solaire de chaque toiture (Solaire 63), les Alpes-Maritimes et leur plateforme participative au service de la transition énergétique (Smart Green) ou encore le Hubtech du Cher, véritable place immatérielle collaborative au service du développement économique, les Départements démontrent chaque jour par leurs projets et leur implication le potentiel novateur des territoires. De cette manière, ils contribuent à rendre les territoires plus attractifs, plus intelligents.

Retrouvez l’interview de Pierre Monzani

 

21.06.2018 Finances locales CP de Dominique Bussereau, Président de l’ADF, du 21 juin 2018 Télécharger
20.06.2018 Actualité Voeu de l’ADF à l’issue du Bureau et de l’Assemblée général du 20 juin 2018 Télécharger
15.06.2018 • Initiative Santé publique Les Landes inaugurent un village Alzheimer