Semaine du développement durable : les départements célèbrent la nature !
Développement durable 27.05.2015

Semaine du développement durable : les départements célèbrent la nature !

Marqué par l’avènement de grands rendez-vous internationaux et le vote de projets de lois (biodiversité et transition énergétique), le développement durable s’inscrit comme une priorité de l’année 2015. La Conférence sur les changements climatiques (COP 21) marquera en décembre prochain une étape décisive dans la négociation autour d’un accord universel sur le climat. Si son organisation apparaît comme le point d’orgue, la semaine européenne du développement durable du 30 mai au 05 juin 2015 sera l’occasion de mettre en exergue les initiatives conduites localement.

Bien que souvent réduite à son entrée environnementale, la notion de développement durable intègre également les aspects économiques et sociaux, tous liés à des enjeux de long terme et de vivre ensemble, préoccupation majeure du département dans son rôle de proximité. Qu’ils disposent ou non d’une compétence légale dans les domaines de l’énergie, de la gestion des déchets, ou de la protection de l’environnement, les départements sont historiquement des acteurs incontournables du développement durable. Les Conseils départementaux inscrivent les questions de transition sociétale, de transition énergétique, de préservation des espaces naturels et de la biodiversité, d’achats responsables dans la conception de leurs politiques publiques.

La totalité des départements ont ainsi attribué une délégation « développement durable » ou « environnement » à leurs nouveaux vice-président(e)s, preuve s’il en était de l’intérêt porté par l’institution départementale à la préservation du cadre de vie de ses concitoyens actuels et futurs. Une commission « développement durable » a également été confirmée sur ces questions lors de l’Assemblée générale de l’ADF du 13 mai. Le nuage de mots ci-dessous représente les mots clés inscrits dans les délégations et renseignés pour 75 départements.

L’institution départementale vers une politique transversale de développement durable

Au-delà des obligations règlementaires et des discussions de projets de loi en-cours, les départements ont la volonté d’intégrer les problématiques de développement durable dans la conception de leurs projets. Certains départements se sont ainsi rapidement mobilisés sur cette thématique. Dès 2009, les Bouches-du-Rhône avaient initié une démarche « 13 éco » de sensibilisation et de mobilisation du tissu associatif autour de nouvelles pratiques éco-responsables.

Aujourd’hui, les départements s’engagent dans une nouvelle étape à travers une prise en compte plus transversale de la question du développement durable. L’Agenda 21, dans lequel plus de  60 départements sont engagés, apparaît comme un outil pertinent de prise en compte de ces enjeux. Dans l’Essonne par exemple, le nouveau plan d’actions de l’Agenda 21 contribue aux trois axes prioritaires d’éducation au développement durable, de la transition énergie Climat, et de l’économie solidaire. Le département a également choisi de saluer l’inventivité des citoyens à travers le lancement prochain d’un concours d’initiatives innovantes pour le développement durable de l’Essonne « Valorisez vos actions éco citoyennes ».

Autre outil majeur reflet de la politique des départements en matière de développement durable, les ENS (Espaces Naturels Sensibles) fêtent cette année leurs 30 ans : l’occasion de conduire, parmi les 4000 sites protégés, des activités pédagogiques et sportives diverses en lien avec les politiques éducatives et de solidarité des départements. Ces événements constituent un moyen ludique de rendre accessibles et visibles ces espaces naturels uniques.

La Gironde a dans ce sens réalisé un guide « La nature fait son spectacle »  et une carte interactive afin de faire découvrir la richesse du patrimoine naturel. Plus de 70 lieux de découvertes et 2500 animations sont répertoriés, à la découverte de la biodiversité girondine, depuis des balades sportives, des activités artistiques, à des ateliers de science participative.

C’est à travers une communication plus large et connectée que les départements entendent sensibiliser les nouvelles générations. Le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques a créé l’application mobile « Nature64 ». Elle invite ainsi à la découverte des sites naturels du département et des animations organisées sur les différents sites, grâce à des technologies novatrices mises au service de la pédagogie (géolocalisation et réalité augmentée).

La semaine européenne du développement durable constitue ainsi une opportunité de valoriser ces initiatives à travers des activités ludiques proposées par les départements aux côtés des autres collectivités locales et des associations.

Rendez-vous sur les sites de vos départements pour connaître les activités conduites lors de la semaine du développement durable.