Santé publique 08.01.2020

Santé et Sexualité chez les jeunes : le Maine-et-Loire s’engage dans une campagne de promotion des Centres de planification et d’éducation familiale

Comment parler de sexualité avec les jeunes et comment prévenir les risques de maladies sexuellement transmissibles ? Le Département du Maine-et-Loire, présidé par Christian GILLET, a décidé de relever le défi en lançant depuis octobre dernier une campagne de sensibilisation via des moyens de communication plébiscités par les 15-24 ans (Youtube, Facebook, Snapchat…). Cette campagne menée conjointement par les professionnels de santé, du médico-social et le service de communication du Département a déjà rencontré en quelques mois un succès notable.     

A l’origine de ce projet inédit pour un Département, une alerte émise par les équipes des Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) et un constat : trop peu de jeunes osaient franchir les portes de ces lieux d’accueil pourtant gratuits, anonymes et confidentiels, gérés et financés par le Département.

Professionnels de santé et Département en alerte face à l’augmentation d’Infections Sexuellement Transmissibles (IST) chez les jeunes

Ces quatre dernières années, les IST ont été multipliées par trois en France. Sujet défini comme prioritaire par le Ministère des Solidarités et de la Santé, il touche principalement les jeunes de 15-24 ans.

Responsable de neuf CPEF, le Département du Maine-et-Loire a répondu à l’appel des professionnels de santé préoccupés par cette situation, avec notamment pour objectif d’orienter ces jeunes vers les centres. Il est le premier Département, avec le Nord, à avoir fait campagne sur ce sujet.

« 40 % des infections sexuellement transmissibles sont détectées chez les jeunes de 15 à 24 ans. En France, la sexualité est encore taboue et les informations, malgré les actions de sensibilisation dans les établissements scolaires, ne parviennent pas jusqu’aux jeunes », constate le service communication de la collectivité.

Une page « Info-Sexualité » a spécialement été créée sur le site du Département et deux vidéos ont été tournées dans le but de capter ce public volatile et zappeur que représentent les 15-24 ans :

  • La première est un micro-trottoir de 7 minutes, ouvert aux élèves et étudiants rencontrés sur les campus de Maine-et-Loire, leur permettant de réagir spontanément à des statistiques surprenantes autour des pratiques sexuelles de leur génération ;
  • La seconde est un décryptage par un médecin et une conseillère conjugale, de leurs réactions

 166 000  vues cumulées pour la campagne de promotion des CPEF

Après quelques semaines, les vidéos affichent des résultats supérieurs aux objectifs initiaux avec 166 000 vues, tous réseaux sociaux confondus :

  • Youtube : près de 39 000 vues pour la vidéo principale dont 20% au-delà des 6 minutes et 6 000 pour la vidéo rebond ;
  • Snapchat : 26 000 vues de plus de 15 secondes et 13 000 entrées vers la page « Info-Sexualité » du Département ;
  • Facebook et Instagram : 92 000 vues de plus de 10 secondes et 17 000 de plus d’une minute.

Cette campagne innovante « par les jeunes, pour les jeunes » a été massivement relayée par les médias. Une démarche qui fait le buzz !