Le risque routier professionnel dans les institutions publiques : comment mieux le prendre en compte ?
Mobilité & Transport 06.03.2019

Le risque routier professionnel dans les institutions publiques : comment mieux le prendre en compte ?

Première cause de mortalité au travail, le risque routier professionnel n’épargne ni les collectivités locales, ni la fonction publique d’État. Bien au contraire. Parce qu’elles assurent une mission de service public, ces institutions se doivent d’être exemplaires. Les collectivités locales, très exposées au quotidien, sont de plus en plus impliquées dans la sensibilisation de leurs agents au risque routier. Même si les enjeux sont complexes, la mobilisation est réelle et engage aujourd’hui de nombreux acteurs de la fonction publique. 

7 engagements pour une route plus sûre

À ce jour, plus de 1 000 employeurs ont signé la charte des 7 engagements pour une route plus sûre en faveur de leurs salariés. Parmi ces employeurs, des collectivités ont choisi de s’engager contre ce qui reste encore aujourd’hui la première cause de mortalité et de handicap au travail. Lancée en octobre 2016, cette charte comprend 7 engagements forts :

  • Limiter au cas d’urgence les conversations téléphoniques au volant
  • Prescrire la sobriété sur la route
  • Exiger le port de la ceinture de sécurité
  • Ne pas accepter le dépassement des vitesses autorisées
  • Intégrer des moments de repos dans le calcul des temps de trajet
  • Favoriser la formation à la sécurité routière des salariés
  • Encourager les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper

Dans les collectivités, la signature des 7 engagements permet d’aborder plus facilement différents sujets. Un peu comme un déclic. « Dans les 7 engagements, confie Nadine PEISSL, ingénieur en santé et sécurité du travail au sein du Département du Haut-Rhin, la limitation des conversations téléphoniques au volant est mentionnée. Je suis donc partie de cet engagement pour développer une action spécifique : téléphoner ou conduire ! ». Un travail partenarial entre le Préfet et la Présidente du Département a également donné naissance, en 2018, à un forum inter-administrations sur les risques routiers professionnels, destiné à sensibiliser les agents aux comportements à risques, sur différents sites du Département.

Sensibiliser les agents régulièrement

Lutter contre la faute d’inattention, la routine ou l’excès de confiance n’est pas aisé. Tous s’accordent à dire que la meilleure arme reste la sensibilisation à condition que celle-ci soit régulière.

Former des relais en interne qui pourront démultiplier les actions de sensibilisation et de formation semble être aussi un excellent levier. Nadine PEISSL en a fait l’expérience. « La collectivité a formé une soixantaine d’assistants de prévention répartis dans les différents services. Il ne s’agit que de volontaires, dynamiques et intéressés par la démarche. Ils vont ensuite décliner la sensibilisation auprès des agents et des responsables d’équipes. Nous leur remettons des quizz et des outils ludiques et ce sont eux qui relaient ». Très sensibilisé aux enjeux de sécurité routière mais aussi plus globalement de mobilité, le Département du Haut-Rhin participe au défi « Au boulot, j’y vais à vélo », un challenge interentreprises qui se déroule sur quinze jours tous les ans en juin. Il permet d’encourager ce mode de déplacement doux.

La prévention des accidents de la route dans le cadre du travail constitue donc un enjeu majeur pour l’ensemble des employeurs. Une prévention qui, comme en témoignent les professionnels du secteur, est bénéfique pour la collectivité, aussi bien en termes de qualité de vie au travail qu’en termes d’image et de qualité de service.

En appui de ces initiatives locales, la Sécurité routière met aujourd’hui à la libre disposition des dirigeants un dossier rassemblant des témoignages de responsables et d’acteurs de la prévention dans la fonction publique sur les bonnes pratiques mises en œuvre sur le terrain.

Pour télécharger ce dossier libre d’usage : cliquer ici.

 

19.09.2019 Actualité Communiqué de presse suite à l’intervention de Dominique BUSSEREAU au 126e Congrès des sapeurs-pompiers de France Télécharger
18.09.2019 • Initiative Développement durable Ça turbine dans le Haut-Rhin ! 18.09.2019 • Evénement Culture Journées Européennes du Patrimoine 2019 : place aux festivités