Actualité 19.02.2020

Retour sur la 5ème Conférence nationale du Handicap

Le 11 février dernier, date anniversaire de la Loi Handicap votée en 2005, s’est déroulée à l’Elysée la 5ème Conférence nationale du Handicap (CNH), en présence du Président de la République et de nombreux Ministres, Présidents de Départements, associations de personnes et associations gestionnaires. A cette occasion, Dominique Bussereau, Président de l’ADF, a signé avec Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, un accord de confiance tripartite avec l’Etat et les associations précitées. Le Handicap fait partie intégrante de la vie elle-même. Rien n’est possible sans une action de proximité humaine, attentive et soucieuse de l’intérêt de chacun. Les Départements y occupent une place centrale.

15 ans, jour pour jour après le vote de la Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, s’est tenue la 5ème fois édition de la Conférence nationale du Handicap. Rendez-vous prévu tous les 3 ans sous l’autorité du Président de la République, il s’agissait d’y débattre des orientations et des moyens de la politique concernant les personnes dites en « situation de handicap », de dresser un premier bilan des actions engagées, mais aussi de prendre de nouveaux engagements

Cette conférence est le fruit d’un processus qui a débuté dès 2018 et a mobilisé l’ensemble de nos concitoyens, car le handicap nous concernent tous. 1 Français sur 5 est en situation de handicap, et 80% des handicaps surviennent au cours de la vie. Nous avons tous un proche ou une connaissance concernés.

Cinq chantiers nationaux préparatoires à cette CNH ont été lancés à l’Elysée le 3 décembre 2018, et menés courant 2019 sur des sujets spécifiques, auxquels étaient étroitement associés les membres du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH).

Des travaux nationaux ont également été confiés à des élues départementales. Sur les sujets concernant les Départements, Sophie Cluzel a souhaité que deux groupes de travail nationaux soient copilotés par des représentants des Conseils Départementaux :

  • Marie-Pierre Martin, 1ère vice-présidente du Maine-et-Loire, a travaillé à l’amélioration des conditions d’octroi de la Prestation de compensation du handicap (PCH), afin de mieux prendre en compte les besoins des adultes handicapés ;
  • Corinne Segrétain, conseillère départementale de la Mayenne, binôme d’Olivier Richefou, Président, a conduit des travaux portant sur le statut et la gouvernance des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), pour en améliorer le fonctionnement et l’efficacité.

Une séance spéciale de la Commission « Solidarité et affaires sociales » de l’ADF, réunie le 17 septembre dernier et présidée par Frédéric Bierry, Président du Bas-Rhin, avait été consacrée aux sujets relatifs à la politique du Handicap, en présence de Sophie Cluzel. Le 29 janvier dernier, une autre séance de cette commission a permis aux deux élues d’évoquer leurs travaux. Frédéric Bierry a souligné à cette occasion la qualité des relations de collaboration nouées avec Sophie Cluzel, et a émis au nom de la commission, un avis favorable aux propositions d’accords faites par la Ministre.

Forts de ce contexte positif, Sophie Cluzel, Dominique Bussereau, les représentants des principales associations de personnes handicapées et ceux des employeurs du secteur ont signé deux engagements conjoints le 11 février, à l’occasion de la CNH :

  • Le premier est un accord tripartite de confiance, qui engage l’Etat, l’ADF et les organismes gestionnaires de l’offre d’accompagnement du handicap autour de cinq principes : participation des personnes handicapées, équité territoriale, accompagnement à l’exercice des droits, vigilance et transparence, expertise médico-sociale ;
  • Le second est un accord de méthode sur le pilotage et le fonctionnement des MDPH, qui engage l’Etat et les Départements autour de quatre objectifs : garantir l’accès aux droits en simplifiant, tendre vers une haute qualité de service, assurer la participation effective des personnes en situation de handicap, et être le maillon fort des territoires « 100 % inclusifs ».

Dominique Bussereau, accompagné d’une délégation de Présidents de Départements, a rappelé le travail de grande qualité mené par l’ADF avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et la Présidente de son Conseil, Marie-Anne Montchamp, en matière de politique de handicap, et s’est réjoui de pouvoir travailler « main dans la main » avec Sophie Cluzel depuis deux ans, « dans un climat de respect et de confiance réciproques. »

La secrétaire d’Etat a conclu en appelant de ses vœux une « société plus inclusive, fruit d’une mobilisation collective de tous les acteurs de la société : Etat, Départements, associations, professionnels de santé, entreprises, médias, citoyens… »  

Rien n’est possible sans une confiance réciproque des acteurs du secteur. Il est donc indispensable de se mettre autour de la table et d’agir tous ensemble dans l’intérêt de nos concitoyens handicapés.

 

31.03.2020 Actualité Le Gouvernement, l’ADF et l’ANIL aux côtés des locataires qui se retrouveraient en difficulté pour payer leur loyer dans le contexte de l’épidémie du coronavirus Télécharger
29.03.2020 Actualité L’Assemblée des Départements de France est en deuil Télécharger
27.03.2020 Santé publique Les Départements engagés contre l’épidémie Télécharger