Transports et routes 06.08.2014

Quand l’Hérault installe des totems au bord des routes

Le Conseil général de l’Hérault sensibilise les automobilistes qui traversent ce territoire à des comportements éco-citoyens. C’est ainsi qu’ils sont nombreux sur les routes des vacances à avoir aperçu d’étranges sculptures sur la RD 613… Des totems, réalisé à partir de déchets, ont été installés sur les giratoires de la départementale au niveau des communes de Loupian et de Bouzigues. Ils visent à sensibiliser les conducteurs à ne pas jeter leurs déchets en bord de route, sans culpabilisation ni discours moralisateur.

Afin de saluer cette initiative qui témoigne de l’engagement des acteurs locaux dans la préservation de leur environnement au quotidien, ces totems ont été inaugurés début juillet en présence des collégiens, des équipes scolaires, du plasticien, des membres du CPIE Bassin de Thau et des élus représentant les trois communes ayant participé au projet.

Ce projet est né d’un partenariat entre le Conseil général, œuvrant sur la prévention des déchets ainsi que le CPIE (Centre permanent d’initiative pour l’environnement) du Bassin de Thau. L’Atelier des Recycleuses et le plasticien Dominique Dore ont réalisé le travail de confection en partenariat avec les élèves des collèges de Frontignan, Loupian et Meze, mobilisé par le Département dans le cadre de sa mission d’éducation à l’environnement.

Ces trois totems qui bordent la RD 613 sont le résultat de ces partenariats, a? la fois pertinent et innovant, dans un environnement naturel à préserver. L’équilibre écologique de la lagune de Thau est en effet très sensible.

Le CPIE Bassin de Thau est une association dont la richesse provient de ses 15 structures membres, qui œuvrent dans le domaine de l’environnement et du développement durable. Ensemble, ils initient et réalisent des actions sur ce territoire.

P.B