Mobilité & Transport 21.09.2018

Plan vélo, 22e Rencontres Vélo & Territoires, la petite reine entre dans un nouveau cycle

Le constat est rude : avec moins de 3% de part modale du vélo, la France traîne en queue de peloton européen. Affichant des statistiques bien en deçà de ses voisins (7% des déplacements en moyenne), notre pays entend mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard. Convaincus des atouts de la petite reine, Etat et collectivités territoriales s’engagent pour lever les freins à sa pratique et ainsi tripler la part de la bicyclette dans les déplacements quotidiens d’ici 2024. Au lendemain des annonces gouvernementales en faveur du nouveau Plan Vélo, les ex-DRC (Départements et Régions Cyclables), récemment renommés Vélo & Territoires, organisent les 11 & 12 octobre prochains à Chambéry leurs 22e Rencontres. La course est (re)lancée.

 

L’annonce d’un nouveau Plan national Vélo inédit

Le Gouvernement a dévoilé vendredi dernier à Angers (Maine-et-Loire) son nouveau Plan Vélo : 25 mesures visant à promouvoir l’usage du vélo, plus particulièrement lors des trajets domicile-travail, dont un fonds vélo inédit en soutien aux territoires. Une première en France.

Encourager la pratique

Une enveloppe de 350 millions d’euros sur 7 ans est ainsi avancée pour cofinancer, aux côtés des collectivités territoriales, les investissements en faveur d’axes cyclables structurants, continus et sécurisés. Outre des infrastructures adaptées, sont notamment proposées des mesures incitatives en matière de fiscalité écologique et d’éducation afin d’encourager la pratique. Parmi celles-ci, l’indemnité kilométrique en vigueur, peu appliquée, devrait être remplacée par un « forfait mobilité durable ». Facultatif, il ouvrira la possibilité aux entreprises de contribuer aux frais de déplacement de leurs salariés à vélo jusqu’à 400 €. Autre mesure : accompagner le public jeune. Chaque élève de 6e devra d’ici 2022 « savoir rouler » et maîtriser les règles de base du Code de la Route. De quoi transformer nos collégiens en de véritables cyclistes !

Sécuriser les déplacements

Si l’apprentissage du civisme et du partage de la route restent les maîtres-mots, la signalisation devrait également évoluer à travers notamment une systématisation du SAS vélo devant chaque feu tricolore et l’extension du double sens cyclable. Déjà mis en place en zone 30, il devrait également être appliqué dans les agglomérations à 50 km/h, sauf danger avéré.

Lutter contre le vol

Avec 400 000 vélos dérobés chaque année en France, le vol constitue un véritable frein. Pour se prémunir contre ce phénomène, le Plan Vélo rendra obligatoire un marquage Bicycode, sorte de numéro d’immatriculation permettant de favoriser la restitution du vélo. Des garages à vélos sécurisés seront également encouragés dans les nouvelles constructions d’immeubles et à proximité des gares, de quoi encourager l’intermodalité.

Déployer le système vélo à toutes les échelles territoriales

Face aux urgences environnementales et climatiques, la solution vélo est une nécessité de premier ordre. Le grand rendez-vous annuel de Vélo & Territoires les 11 & 12 octobre prochains s’est fixé comme objectif le déploiement du système vélo à toutes les échelles territoriales. 300 représentants et techniciens des collectivités sont attendus à Chambéry pour dialoguer et partager leurs solutions de mobilité et leurs stratégies. Une dynamique collégiale pour construire la France à vélo en 2030 et envisager une « politique vélo à 360° », accessible à tous et partout.

Ces deux journées s’articuleront autour de cinq temps forts :

  • Une table ronde d’ouverture sur l’outil polyvalent que constitue le vélo réunissant élus, président d’associations, coordinateur… ;
  • Six ateliers thématiques autour de questionnements pratiques : Sur un grand itinéraire ou sur une liaison structurante, que faut-il équiper et pour quel usage ? Comment accompagner la mobilité quotidienne à vélo ? Comment adapter sa politique de sécurité cyclable et préparer l’avenir ? Comment permettre aux citoyens de relier facilement ville et campagne à vélo sans soucis de limites administratives ? Comment résorber les coupures au profit de la continuité cyclable ? Quelle évolution du marché VAE (vélo à assistance électrique) et comment s’y adapter ?
  • Un grand témoin de la cyclo-logistique : Francisco Luciano de l’European Cycle Logistics Federation mettra en exergue comment apaiser, atténuer le bruit, recréer du lien humain et améliorer ainsi le cadre de vie dans nos villes en développant la cyclo-logistique ;
  • Un forum des exposants : 16 socio-professionnels et partenaires de Vélo & Territoires proposeront leurs solutions et innovations pour aller toujours plus loin dans le développement des territoires et itinéraires cyclables ;
  • Un programme à vélo avec trois visites techniques empruntant des itinéraires doux. Membre fondateur du réseau Vélo & Territoires, le Département de la Savoie mène depuis plus de vingt ans une politique cyclable volontariste au service de toutes les pratiques qui lui valent un statut de pionnier : une bonne occasion pour allier la connaissance au terrain et découvrir les aménagements cyclables savoyards !

Alors inscrivez-vous vite car comme le rappelait Chrystelle Beurrier, Présidente de Vélo & Territoires et Vice-Présidente de la Haute-Savoie, « le vélo n’est pas qu’une affaire de grandes agglomérations mais bien des collectivités de toutes tailles, urbaines, périurbaines ou rurales. » Et que ce soit via l’aménagement de kilomètres d’itinéraires sécurisés ou l’accompagnement de politiques dédiées, les Départements constituent un maillon essentiel de cette chaîne cyclable.