SDIS 18.04.2018

« Permis de sauver », l’application qui va sauver des vies !

Géolocaliser et mobiliser des sauveteurs bénévoles sur un accident avant l’arrivée des premiers secours : l’application « Permis de Sauver » imaginée par deux pompiers de Lyon vise à augmenter les chances de survie des victimes en rendant l’intervention plus rapide. Depuis son lancement en février sur les plateformes Android et Apple, elle permet de visualiser, au plus près des blessés, la présence de secouristes diplômés qui sont eux-mêmes utilisateurs de l’application et repérés par GPS.  

Gagner en rapidité d’intervention pour effectuer les premiers gestes avant l’arrivée de secours supplémentaires peut sauver une vie. C’est sur la gestion de ces premières minutes qui suivent un accident que les deux concepteurs de l’application « Permis de Sauver » ont souhaité agir. « Les secours professionnels en France mettent en moyenne 13 minutes pour arriver. Lorsqu’il y a une urgence vitale, la survie de la victime baisse de 10% toutes les minutes. Il faut donc agir très vite, de façon complémentaire« , confiait l’un des créateurs Ganème Asloune, pompier à Lyon.

Un service d’alerte à destination des secouristes

Service d’alerte à destination des secouristes, l’application “Permis de sauver” permet à tout secouriste diplômé détenteur d’un smartphone de participer à la chaîne des secours. Elle propose une possibilité d’intervention rapprochée assurant une prise en charge plus rapide de la victime, augmentant ainsi les chances de survie. Pour gagner encore en efficacité, l’application propose le calcul automatique de l’itinéraire vers la victime, la signalisation des défibrillateurs les plus proches et une communication vidéo en temps réel avec les services d’urgence.

Un service gratuit parce que la vie n’a pas de prix

Comment ça marche ? Combinée avec le SAMU et les sapeurs-pompiers, le centre d’alerte “Permis de sauver” gère et alerte des secouristes lors de situation de crise ou d’urgence. Cette plate-forme ne substitue pas aux services de secours mais vient compléter le dispositif d’intervention habituel.

Ses atouts ?

  • Son aspect « communautaire », constitué d’un réseau d’utilisateurs participant à la chaîne d’information, y compris dans des zones isolées, éloignées des secours traditionnels ;
  • Son côté préventif, permettant une prise en charge précoce ;
  • Son instantanéité, grâce à un contact direct avec tous les utilisateurs pour des alertes générales (attentats, risques majeurs et naturels…) et une diffusion de messages d’informations et de communications ciblée.

Depuis son lancement, « Permis de Sauver » a enregistré 10.000 téléchargements de secouristes, dont les compétences sont « scrupuleusement vérifiées » avant leur inscription définitive. Le système intéresserait les sapeurs-pompiers et le Samu du Rhône, ainsi que les services de secours (SDIS) d’autres Départements…

09.11.2018 Départements métropolitains Motion Métropoles – Congrès 2018 Télécharger
09.11.2018 Motion de l’ADF – Congrès 2018 Télécharger
08.11.2018 • Article LOCALTIS Congrès Congrès de l’ADF – Départements : l’amorce d’un dégel ?