Le patrimoine départemental prend son bâton de Pèlerin

Orgue avec motifs

Culture 23.02.2017

Le patrimoine départemental prend son bâton de Pèlerin

Les Départements de France regorgent de trésors patrimoniaux faisant la renommée des territoires français. Joyaux parfois pluri-centenaires hérités de l’Histoire de France, ils nécessitent un entretien régulier et une attention de tous les instants. En 1990, une poignée de passionnés crée le Grand prix Pèlerin du patrimoine, en référence à l’hebdomadaire généraliste Pèlerin. Le principe est simple : chaque année, des schémas de restauration sont sélectionnés par un jury de professionnels et sont soutenus financièrement. L’édition 2017 est lancée, envoyez vos dossiers avant le 31 mars !

Le contexte patrimonial français

Le Larousse définit le patrimoine comme l’héritage commun d’un groupe : le patrimoine culturel valorise ainsi l’histoire et le savoir-faire d’un pays. En France, on dénombre plus de 40 000 monuments et sites protégés, 41 sites culturels classés au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco et 8 000 musées. Conscients de cette richesse et de cette diversité culturelle, les visiteurs sont chaque année plus nombreux à se rendre aux Journées européennes du patrimoine. Ils étaient près de 12 millions en 2016.

Mais le patrimoine français ne se résume pas à des chefs-d’œuvre historiques. Depuis 2003, l’Unesco reconnait l’existence d’un « patrimoine immatériel » qui protège par exemple la tradition des chants corses, les fêtes du feu du solstice d’été dans les Pyrénées ou encore le gwoka (musiques, chants et danses guadeloupéennes)… sans oublier bien sûr le repas gastronomique des français, 1ère gastronomie d’un pays à accéder à ce statut ! Des atouts que les Départements ne manquent pas de promouvoir.

Un quart de siècle au service du patrimoine

En 25 ans d’existence, ce sont 250 projets qui ont pu être menés à bien, venant conserver et magnifier la richesse du patrimoine départemental, objet de fierté locale. Au fur et à mesure des années, le succès du Grand prix Pèlerin du patrimoine s’est amplifié : les catégories ont été élargies au patrimoine civil et aux jeunes artisans d’art, et de nouveaux partenaires ont rejoint le prix, tels que la Fondation du patrimoine ou l’association La Sauvegarde de l’art.

L’édition 2016 a récompensé différents projets de restauration et de conservation ? murs de chapelles, fresques, statues, tableaux, vitraux, etc. dans 7 Départements (Dordogne, Drôme, Finistère, Indre-et-Loire, Jura, Pyrénées-Orientales, Yvelines). Une aide vitale pour le patrimoine et la préservation d’une histoire commune. Pour Philippe Bonnet, conservateur en chef du patrimoine et président du jury d’experts, « l’impérieuse obligation d’assainir les finances publiques réduit régulièrement les crédits affectés à l’entretien et à la restauration de nos monuments et œuvres d’art. On voit de plus en plus d’institutions muséales lancer des souscriptions afin de pallier ce désengagement […] et sauver de l’oubli ou de la disparition des dizaines d’œuvres et d’édifices ».

Pour participer au Grand prix Pèlerin du patrimoine édition 2017, le dossier est à télécharger juste en dessous de cet article. A vos projets !

Lien PDF vers le dossier d’inscription

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger