Présidents des départements 24.02.2017

Pascal COSTE, pilier de la nouvelle ruralité

Pascal CosteAncien joueur de rugby, Pascal COSTE est un amoureux du collectif. Fort de ce gout pour l’ovalie, le nouveau Président du Département de la Corrèze a pour maîtres mots résilience et dépassement de soi, des compétences qu’il a pu mettre en avant en tant qu’exploitant agricole. Riche de cette dualité, il apporte son dynamisme et sa connaissance du monde agricole à la Commission Nouvelle Ruralité de l’ADF, qu’il préside depuis 2015.

De la terre aux terrains

Originaire de Brive-la-Gaillarde, Pascal COSTE a grandi dans sa Corrèze natale, à Beynat où il s’est installé avec sa femme et ses deux enfants. « J’ai toujours su que je voulais travailler la terre et vivre au pays », déclarait-il récemment. Féru d’agriculture, il obtient le brevet de technicien supérieur en techniques agricoles de gestion avant d’exercer sa passion. Éleveur investi, il contribue à développer, moderniser et diversifier l’exploitation familiale, en misant sur la qualité (sélection de bovins de race limousine, élevage porcin pour le label « Bayonne » et production de châtaignes d’appellation).

Aujourd’hui âgé de 50 ans, Pascal COSTE s’inscrit dans les traditions locales de la terre et du rugby. Ancien joueur et fervent supporteur, il se reconnait pleinement dans les valeurs du sport, et ne rate aucun match du club de sa ville de naissance.

Cet ancrage local, Pascal COSTE s’attache à le défendre, et promeut l’excellence des productions agricoles corréziennes avec une vision résolument positive de la ruralité : « la ruralité est une force. Ce n’est pas la nostalgie du passé mais la promesse d’un nouvel avenir. Les territoires ruraux sont capables d’allier qualité de vie et innovation sociale et économique ». C’est dans cette logique que dès le début des années 1990, à 23 ans, il œuvre au niveau national en faveur de l’agriculture notamment via ses fonctions au Centre National des Jeunes Agriculteurs (CNJA) dont il devient Président en 1998, et de secrétaire-général de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA). Du syndicalisme agricole au terreau politique, il n’y a qu’un pas qu’il franchira en 2001, en tant que Maire du village de Beynat pendant 15 ans et Président de la Communauté de Communes. Élu conseiller général du Département de Corrèze en 2008, il prendra la tête de l’exécutif en 2015. Son expertise des questions de ruralité et d’agriculture l’amènera également à présider la Commission Nouvelle Ruralité de l’ADF.

A l’origine de nouveaux modes de gouvernance

Dans le sport comme dans la vie, Pascal COSTE joue « collectif ». Reconnu pour son côté fonceur et sa proximité, il travaille en équipe avec ses proches collaborateurs, au sein d’un exécutif resserré où les Vice-Présidents disposent de larges délégations. Attaché à l’écoute, il a placé la concertation au cœur de l’action départementale en impulsant de nouveaux modes de gouvernance :

  • Avec les Corréziens : réunions publiques participatives annuelles sur chaque canton et pour la 1ère fois cette année, grande consultation des corréziens sur les orientations budgétaires 2017 pour un budget participatif, une première pour une collectivité ;
  • Avec les acteurs locaux : conférence des territoires avec les intercommunalités pour travailler sur les grands projets d’aménagement et de développement, et conférence des forces vives pour travailler sur l’attractivité et la promotion de la Corrèze.

 

Favoriser le numérique et l’environnement pour de nouvelles perspectives

Autre thème prioritaire de la mandature : le soutien à l’emploi et à l’économie locale à travers le lancement de démarches innovantes. Le Département a en ce sens initié une nouvelle politique d’insertion nommée « Corrèze Boost Emploi » mettant des demandeurs d’emploi en relation avec un coach et offrant un suivi personnalisé. Le numérique constitue aussi un vecteur d’attractivité que la Corrèze entend développer pour atteindre l’objectif d’un territoire « 100 % fibre numérique ». Le Département a récemment acté un programme de 157 millions d’euros pour le déploiement de la fibre optique afin de raccorder d’ici quatre ans l’ensemble des habitations, entreprises et pylônes de téléphonie mobile.

Pascal COSTE et ses équipes s’attachent ainsi au quotidien à tirer le meilleur parti des innovations, dans l’élaboration et la mise en œuvre de l’ensemble des politiques publiques corréziennes. L’agriculture en est un parfait exemple, le Président corrézien sera d’ailleurs en première ligne de la délégation de l’ADF au Salon de l’Agriculture, qui se déroulera cette année du 25 février au 5 mars !

infographie correze