Santé publique 29.01.2021

Opérations vaccination : les Départements donnent l’exemple

Alors que la vaccination des plus de 75 ans a débuté le lundi 18 janvier 2021, beaucoup de Départements se sont déjà mobilisés par des initiatives locales pour apporter leur concours à cette première phase vaccinale contre la Covid-19. Qu’ils s’agissent de l’ouverture de centres de proximité, de mise à disposition de personnels administratifs, de transports à la demande ou de SDIS vaccinés en nombre, ces exemples sont autant de leviers pour atteindre le plus tôt possible l’immunité collective. Chefs de file des solidarités territoriales, voici les dernières initiatives en date des Conseils départementaux du Puy-de-Dôme, du Gers, des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis.

On vaccine sans attendre : démonstration dans les Départements

Depuis le 7 janvier dernier a débuté la campagne vaccinale dans le Puy-de-Dôme à destination des publics prioritaires fixés par la stratégie nationale de vaccination, parmi lesquelles figurent les sapeurs-pompiers de plus de 50 ans. Une mesure implacable pour protéger les aidants des aidés. Ainsi, les personnels du SDIS concernés ont pu très rapidement prendre rendez-vous dans l’un des centres de vaccination du Département. Par ailleurs, ont été attribués des chéquiers « Mopiblus » pour les personnes de plus de 75 ans, vivant dans des zones reculées, ceci pour leur permettre de payer leur déplacement, en taxi ou en véhicules spécifiques, afin de se rendre dans un centre de vaccination éloigné de leur domicile. Dans la même démarche, le Département gersois a décidé de faciliter l’accès au transport « à la demande » pour atteindre 100 000 vaccinés au plus vite dans ce territoire particulièrement rural et loin des sites de vaccination. Quant aux Hauts-de-Seine, l’accord a été donné par le Préfet pour vacciner les résidents directement au sein des Ehpad du territoire. « Nous serons, encore une fois, à leurs côtés », indiquait récemment Georges Siffredi, Président du Département. Au total, 2 432 résidents et 305 professionnels seront concernés.

Des ambassadeurs et ambassadrices pour informer la population sur la vaccination

Pour convaincre les plus réfractaires en la matière, la Seine-Saint-Denis a engagé plusieurs actions, à savoir des messages d’information sur son site internet et ses réseaux sociaux, puis à partir du mois de février 2021, seront apposées des affiches sur les abribus. De quoi informer l’ensemble des habitants. Et parce que l’enjeu d’information rejoint celui de la confiance, seront bientôt formés des ambassadeurs séquano-dionysiens, afin de favoriser l’adhésion de la population à la démarche de vaccination. Il s’agira de tirer au sort 50 citoyens parmi des personnes volontaires de la Seine-Saint-Denis, de tous âges, pour se former afin de relayer auprès de la population des informations fiables et adaptées au contexte local, mais aussi de faire remonter les questionnements constatés sur le terrain. A terme, un module de formation plus largement accessible sera développé pour multiplier le nombre d’ambassadeurs et d’ambassadrices, tandis que le cercle des catégories de personnes amenées à se faire vacciner s’élargira.

Tous ces dispositifs accompagnent les recommandations de l’ADF du 20 janvier 2021 en matière de politique vaccinale, les Départements souhaitant au plus vite une meilleure clarification de la vision stratégique du gouvernement en matière de prévention et de protection face à la Covid-19.

Retrouvez ci-joint le Communiqué de presse de Territoires Unis

 

16.05.2021 Actualité Décès d’une travailleuse sociale du Département de l’Aube dans l’exercice de ses fonctions : Vive émotion, partagée par l’ADF, du Président Philippe Pichery et de l’ensemble de la collectivité Télécharger
12.05.2021 • Evénement Expression publique du 28 avril 2021 : « Départements : bilan et perspectives » 11.05.2021 • Article LOCALTIS Conférence sur l’avenir de l’Europe : les collectivités invitées à s’engager