Open Data : l’Eure libère ses données numériques
Innovation et Numérique 07.04.2014

Open Data : l’Eure libère ses données numériques

Le Département de l’Eure a officiellement lancé fin février le portail Open Data 27 qui met à disposition de tous les données numériques produites par le Conseil Général. « Au-delà d’une plus grande transparence pour les citoyens, cette ouverture doit être également vecteur d’innovation pour les développeurs de nouveaux services et applications numériques ».

Chaque jour, le Département et l’ensemble de ses agents produisent quantités de données numériques. « Créées dans le cadre de l’exercice du service public, elles ne sont pas la propriété du Conseil Général mais bel et bien finalement celle des citoyens« .

Avec le mouvement de l’Open Data (données ouvertes en français), ces informations deviennent des biens communs, à la fois libres d’accès et exploitables par tous. D’un simple clic sur le portail, l’internaute peut accéder à des informations financières sur la collectivité, des cartes sur les bâtiments départementaux, les routes et leur fréquentation, les lignes de transport en commun, etc. Toutes les données produites par les services du Conseil Général à l’exclusion des données nominatives, privées et pouvant porter atteintes à la sécurité nationale sont potentiellement concernées.

Contrairement aux apparences, l’Open data n’intéresse pas uniquement les spécialistes ou les passionnés d’informatique : il s’agit également d’un enjeu de transparence en direction du grand public et une manière de redéfinir le lien entre l’administration et ses usagers et ainsi animer la vie démocratique locale.

Le Département de l’Eure et celui de Seine-Maritime ont choisi de partager une plateforme commune pour libérer leurs données numériques. Ils vont  diffuser des données autour de grandes thématiques générales comme : l’administration et ses ressources, le cadre de vie et l’aménagement du territoire, la culture, la vie associative, la jeunesse, les sports et les loisirs, l’économie et l’emploi, l’éducation et la formation, le sanitaire et le social, les déplacements et la sécurité.

La réutilisation de ces données publiques ouvertes s’adresse aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels. Elle peut favoriser l’innovation en offrant une matière première aux développements de nouveaux services inédits ou applications innovantes pour les usagers.

17.10.2017 Actualité Ouverture du 87ème Congrès des Départements de France Télécharger
13.10.2017 SDIS Communiqué de Dominique Bussereau sur l’avenir des sapeurs-pompiers Télécharger
10.10.2017 Egalités Parution du baromètre RH HoRHizons 2017 Télécharger