Nature, sport, culture : l’événementiel ardéchois en transition
Développement durable 03.12.2020

Nature, sport, culture : l’événementiel ardéchois en transition

Bien que l’événementiel soit aujourd’hui mis à mal par l’épidémie, l’Ardèche a mis à profit cette année si particulière pour envisager autrement les événements de demain. Témoins de la vitalité du Département, ces différents temps doivent s’inscrire dans la transition écologique et solidaire du territoire, que ce soit en termes de consommation d’énergie, de recyclage de déchets, de développement local ou encore d’accessibilité. Pour ce faire, le Département vient d’éditer une charte inédite et un guide pratique pour accompagner chaque initiative festive, dans un souci de préserver l’environnement, en impliquant aussi bien les organisateurs que les participants.

La transition pour ambition

Ateliers de Noël, marchés de l’Avent, « Foire d’Antan » ou encore les différents circuits organisés sous la bannière « Conte moi un terroir », l’Ardèche regorge habituellement en cette fin d’année d’initiatives locales à destination des Ardéchois, désireux de se divertir – dans le respect des mesures sanitaires – avant, pendant et après les Fêtes. Or désormais, il faudra compter avec la Charte et le Guide « Evénementiel en Transition », un ensemble de mesures qui pose les jalons pour respecter davantage l’environnement. A la clef : anticipation, attention de tous les instants pendant les évènements et prise de recul critique a posteriori, dans un souci de répondre au plus vite aux questions écologiques. Comme le souligne Laurent Ughetto, Président du Département de l’Ardèche : « Parce que nous progressons collectivement et que nous apprenons en expérimentant, ce guide pratique gagnera à être enrichi des diverses expériences que chacun pourra mener ».

En régulant notamment les politiques sportives et culturelles ardéchoises, elle permettra d’imaginer et de construire l’Ardèche de demain, consciente de son environnement aussi riche et diversifié que vulnérable.

Mode (s) d’emploi

Cette Charte départementale est le fruit d’échanges entre les services départementaux et les acteurs du territoire. Pour faire « le tri » parmi les bonnes résolutions, elle se décline en huit secteurs d’engagements :

  1. Energie, équipement, matériel : l’usage d’énergies et de matériels pour son événement est à penser dans une logique d’anticipation, de mutualisation et d’économie circulaire pour limiter sa consommation et sa dépendance.
  2. Alimentation : la question de l’alimentation proposée lors d’un événement peut apporter des réponses concrètes sur le plan de la santé, du plaisir et du respect de l’environnement.
  3. Transports : tout en promouvant son attractivité, les questions de mobilité vers et autour d’un événement doivent permettre d’apporter des réponses concrètes pour limiter les émissions de CO2.
  4. Déchets : par nature éphémère, un événement doit pouvoir limiter la production d’éléments qui ne présenteront plus d’utilité une fois l’activité terminée.
  5. Biodiversité et ressources naturelles : inscrit temporairement dans un espace donné, un événement doit pouvoir appréhender et limiter son empreinte en recherchant la préservation de l’environnement naturel de proximité.
  6. Développement local : en s’appuyant sur des ressources et des acteurs locaux, un événement peut contribuer au développement d’une économie de proximité et un engagement citoyen.
  7. Solidarités, gouvernance : l’organisation d’un événement est l’occasion de mettre en pratique la participation de chacun dans un souci d’horizontalité et d’inclusion afin qu’il soit un espace et un moment concret de solidarité.
  8. Communication et sensibilisation des personnes : partager de l’information autour d’un événement permet de communiquer auprès du plus grand nombre tout en valorisant des initiatives remarquables et engageantes.

Chaque structure (association, collectivité ou regroupement de collectivités, entreprise) qui organise un évènement en Ardèche et décide de s’engager dans une démarche de transition écologique et solidaire peut ainsi signer la charte. Cette signature déclenche un échange avec les services départementaux afin d’accompagner l’organisateur, d’évaluer la mise en œuvre des objectifs et de valoriser cet engagement post-événement.

Toutes les informations sont disponibles sur la plateforme dédiée, qui, souhaitons-le, donnera le ton pour construire le futur écologiquement responsable de nos territoires.

 

20.01.2021 Actualité Covid-19 : après la réunion du Bureau de l’ADF, les Départements demandent à l’Etat une totale transparence de sa politique vaccinale Télécharger
20.01.2021 Infrastructures Mieux répondre aux besoins d’ingénierie des collectivités territoriales : l’ADF et le Cerema signent une convention de partenariat Télécharger
20.01.2021 • Article LOCALTIS Transports et routes 32 présidents de conseils départementaux vent debout contre la régionalisation des routes nationales