Jeunesse et Sports 09.03.2018

Mon Département champion olympique

En 2014 à Sotchi (Russie), l’équipe de France avait remporté quinze médailles dont quatre titres olympiques. La moisson de médailles à PyongChang (Corée du Sud) la quinzaine dernière a égalé le précédent record, avec cette fois cinq médailles du plus beau métal. Une performance saluée par le monde sportif et politique français et célébrée à leur retour à Grenoble en Isère, cinquante ans après les Jeux Olympiques de 1968 !

©FRANCK FIFE / AFP

Les 15 athlètes médaillés

C’est Perrine Laffont, championne olympique de ski acrobatique dans l’épreuve des bosses, qui à tout juste 19 ans, a ouvert la voie. La jeune native de l’Ariège a ramené la toute première médaille de la délégation française au lendemain de la cérémonie d’ouverture. Une fierté pour tout un Département et pour son Président Henri Nayrou « Perrine a eu les nerfs solides, des nerfs de fer, comme ce fer de l’Ariège, de Niaux où résident ses parents, les nerfs qu’il fallait pour atteindre son rêve. »

C’est décomplexé par cette performance que l’équipe de biathlon a poursuivi sa quête de médailles. Les Pyrénées voient à nouveau un enfant du pays monter sur la première marche du podium : à 29 ans, le catalan Martin Fourcade devient le tricolore le plus titré des Olympiades, été et hiver confondus ! Avec deux sacres en individuel (poursuite et mass start) et un en relai mixte (aux côtés de Simon Desthieux, Anaïs Bescond et Marie Dorin-Habert), il rentre un peu plus dans l’histoire du biathlon et du sport français et réalise son rêve d’or et de neige, du titre (presque prémonitoire) de son livre paru en novembre dernier. Le porte-drapeau efface ainsi le record d’une autre légende du sport français, le skieur Jean-Claude Killy, héros de Grenoble 1968.

Le biathlon, ce savoir-faire français

Le biathlon, ce « savoir-faire français » tel que le titrait le journal Le Parisien, offrira deux autres médailles à la France. La jurassienne d’origine normande Anaïs Bescond glane le bronze en poursuite et avec ses amies du relai féminin (Marie Dorin-Habert, Justine Braisaz et Anaïs Chevalier). Des relais français qui ont également accompli une performance en ski de fond, les Hauts-savoyards Maurice Manificat, Jean-Marc Gaillard, Clément Parisse et le Mosellan Adrien Backscheider accrochant le podium derrière les Norvégiens et les Russes. Le même Manificat accompagné du Haut-alpin Richard Jouve décroche 48h après le bronze dans le sprint par équipes. Une performance saluée par Christian Monteil, Président de la Haute-Savoie : « Un grand bravo aux fondeurs haut-savoyards qui en montant une nouvelle fois sur le podium olympique font rayonner notre territoire à l’international et montrent que la Haute-Savoie est une terre de champions. Merci pour ces belles émotions ! »

Les Pays de Savoie ont bel et bien brillé pendant ces Jeux grâce aux médailles d’Alexis Pinturault et de Victor Muffat-Jeandet en combiné alpin et en géant, et à la vice-championne olympique de ski halfpipe Marie Martinod. Un palmarès bien étoffé en ski, sans oublier la médaille d’argent en patinage pour le couple Gabriella Papadakis – Guillaume Cizeron et le snowboard cross, venant une nouvelle fois sacrer le Haut-Alpin Pierre Vaultier et révéler une pépite, Julia Pereira de Sousa, qui a créé la surprise en terminant deuxième pour sa première participation aux JO !

Sport et handisport, les Départements mobilisés

Ces résultats sont l’occasion de rappeler l’engagement des Départements au quotidien en faveur du sport, des clubs amateurs et de nos champions. Pour permettre aux jeunes sportifs de haut niveau d’atteindre l’excellence tout comme leurs idoles, et de porter haut leurs couleurs, les Départements les soutiennent via des aides à la scolarité ou des budgets consacrés aux politiques sportives et au handisport.

Ne manquez pas d’ailleurs les épreuves des Jeux Paralympiques du 9 au 18 mars, 12 athlètes et 3 guides ont obtenu leur ticket pour les épreuves de para-ski alpin, para-ski nordique et para-snowboard !