Mois de l’Economie sociale et solidaire : Les Départements, acteurs de l’ESS
Actualité 13.11.2019

Mois de l’Economie sociale et solidaire : Les Départements, acteurs de l’ESS

Pour la 12e année consécutive s’est ouvert en ce début d’automne le Mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS). Conférences, événements et forums sont organisés un peu partout en France pour accroître auprès des acteurs, des partenaires, des institutions et du grand public la visibilité d’un secteur en pleine expansion. L’occasion de faire découvrir les multiples initiatives des Départements dans ce domaine.

L’ESS, levier de développement des Départements

Le concept même d’Economie Sociale et Solidaire et les valeurs qu’elle porte sont une parfaite illustration des mutations de la société. Transition Ecologique, innovation sociale, égalité Femmes-Hommes sont trois piliers de l’ESS, que les Départements encouragent.

Par les emplois qu’elle crée, son implication dans le développement local, son impact sur l’attractivité des territoires, ainsi que par sa capacité à mobiliser les citoyens autour de projets variés, l’ESS est un véritable levier pour les politiques publiques et le développement des territoires. Bien que la Loi NOTRe ait confié l’élaboration d’une stratégie territoriale de l’ESS aux Régions, les Départements restent des acteurs incontournables dans ce domaine qui conjugue l’économie, le social, l’intérêt général et le développement territorial.

Le « Mois de l’ESS » permet chaque année à l’ensemble des acteurs et partenaires du secteur de communiquer sur leurs actions et leurs ambitions. Parmi eux, plusieurs Départements ont fait le choix d’agir activement et de manière volontariste en faveur de l’ESS.

Les Départements s’engagent en faveur de l’Economie Sociale et Solidaire

Dans le Pas-de-Calais, le Département mobilise et fédère ses nombreux partenaires pour accompagner le développement collectif des pratiques de l’ESS. Un Conseil Départemental de l’Economie Sociale et Solidaire (CDESS) a été créé en 2013, véritable lieu d’expression, d’échange et d’information sur l’ESS. Le Département a également lancé en 2018 son « budget citoyen », rencontrant un vif succès auprès des habitants. Pour sa 2ème édition, une enveloppe de 402 151€ (en hausse de 15%) a été dégagée afin de développer et accompagner les projets liés à l’ESS pensés par les Pas-de-Calaisiens.

A Mayotte, la Chambre Régionale de l’ESS (CRESS) assure au plan local la promotion et le développement de l’ESS. Elle a conclu une convention d’agrément avec le Conseil départemental visant à faire de l’ESS un levier de développement économique pour Mayotte. Le 1er juillet 2019 était lancé le projet FANYA LAB cofinancé par le Département et le Fonds Social Européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020. Celui-ci a pour vocation d’accompagner la création, le développement et la consolidation d’entreprises de l’ESS pour répondre aux nombreux défis sociaux de Mayotte (création d’emplois non délocalisables, innovation, inclusion et cohésion sociale…).

Dans la même lignée, la CRESS de Mayotte a mis en place depuis 2017 le dispositif « Achat socialement responsable »  qui vise à rendre la commande publique et privée mahoraise plus responsable tant au niveau social qu’environnemental.

Autre Département, autre action. En Moselle, le Département organise en partenariat avec la CRESS Grand Est les 15, 22 et 29 novembre prochains, « Les petits déjeuners de l’emploi dans l’ESS ». Ces temps de rencontres ont pour objectif d’informer sur les métiers, les structures et les débouchés de l’ESS. Ces rendez-vous s’inscrivent dans le cadre de la politique d’insertion des publics éloignés de l’emploi du Département de la Moselle.

Autant d’exemples qui démontrent tout l’engagement des Départements en matière d’ESS.