Santé publique 21.10.2020

Maladie d’Alzheimer : la Corrèze vient en aide aux aidants

A travers l’adhésion à la charte « Département aidant Alzheimer » signée le 22 septembre dernier avec l’association « France Alzheimer et maladies apparentées », la Corrèze signifie une nouvelle fois sa volonté de favoriser l’accompagnement des personnes atteintes par la maladie. Son objectif : renforcer le soutien aux familles « aidantes » en identifiant leurs besoins et en répondant à leurs problématiques au quotidien.

Une initiative corrézienne

La maladie d’Alzheimer et les pathologies apparentées présentent des spécificités qui nécessitent au quotidien un accompagnement et une prise en soin adaptés à chaque situation. Alors que la maladie touche 5 000 personnes en Corrèze, le partenariat conduit par le Département consiste à mener des activités coconstruites avec l’association départementale France Alzheimer. Les acteurs se fixent notamment pour objectifs d’informer, former et accompagner les malades et leurs proches aidants à travers les actions suivantes :

  • Garantir l’insertion régulière d’informations sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées au sein des supports de communication du Conseil départemental ;
  • Relayer les informations utiles pour les personnes aidantes ;
  • Informer sur la formation gratuite de France Alzheimer à destination des aidants pour optimiser l’accompagnement des personnes malades tout au long de leur vie ;
  • Favoriser la participation des personnes malades à des activités culturelles (par un soutien pour le transport) ainsi qu’à des activités sportives ou artistiques (ex. : cafés-mémoire, haltes relais, groupes de parole, ateliers de médiation artistique, de stimulation cognitive…) pour aider les personnes malades à mieux vivre leur quotidien et à développer leurs capacités ;
  • Faciliter l’accompagnement et l’orientation des familles dans la gestion de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
  • Faciliter les transports pour les personnes malades en zone rurale ;
  • Aider à lutter contre l’isolement des personnes malades et de leurs proches aidants en informant sur les activités thérapeutiques non médicamenteuses de France Alzheimer ;
  • Informer régulièrement sur les solutions de répit pour les proches aidants et les personnes malades développées par France Alzheimer ;
  • Soutenir les actions inclusives développées par France Alzheimer, qui s’appuie sur un réseau de 96 associations départementales et l’engagement de plus de 2 200 bénévoles.

Ce partenariat va permettre non seulement d’étoffer les engagements menés localement mais également d’intervenir dans des zones plus rurales.

Favoriser l’inclusion et l’autonomie des personnes

L’enjeu de ce combat est majeur pour la Corrèze dont « 34% de la population du Département a plus de 60 ans contre 24% au niveau national » précise le président corrézien de l’association Luc Roumazeille (Source : La Montagne). L’inscription de la Corrèze en tant que « Département aidant Alzheimer » s’inscrit ainsi dans la continuité de l’aide aux aidants, axe majeur de la politique du Département, conduit notamment à travers son Schéma départemental de l’autonomie 2019-2023 et son plan d’actions ambitieux :

  • 1/ Accompagner les Instances de coordination de l’autonomie (ICA) dans le repérage des aidants, en mettant en place un cahier de coordination pour les 29 ICA avec une partie dédiée à l’aide aux aidants et la transmission instantanée des infos entre les ICA et l’assistant social APA pour intervention si besoin.
  • 2/ Développer les réseaux locaux et recenser l’offre : 10 réseaux locaux sont aujourd’hui créés permettant ainsi une couverture totale du territoire. Ils sont pilotés par un Ehpad et ont pour mission de recenser l’offre, connaître les besoins et organiser, avec l’appui des ICA, la coordination au plus près du lieu de vie des aidants par une approche territoriale.
  • 3/ Développer des offres de répit innovantes ; le Département teste actuellement plusieurs solutions de répit : accueil de jour itinérant, soutien à domicile pour les personnes handicapées avec MiRéDo (Mission Répit à Domicile), relayage à domicile pour plusieurs jours avec « A Domicile » ou « Bulle d’air de MSA Services » en prenant la place de l’aidant… A terme, il s’agit d’évaluer ces dispositifs et voir si des modélisations sont possibles au regard des besoins remontant des réseaux.
  • 4/ Organiser la centralisation et le partage des informations pour les aidants via une cartographie interactive qui permettra d’identifier toutes les offres disponibles.

Un travail sur mesure qui apporte une véritable expertise et un soutien efficient auprès des aidés et des aidants.

 

03.12.2020 Actualité La disparition du Président d’un monde nouveau Télécharger
01.12.2020 • Article LOCALTIS Départements de montagne Un programme pour donner un nouvel horizon à la montagne
30.11.2020 Présidents des départements Etude IFOP – ADF : plus de 8 élus départementaux sur 10 prêts à solliciter un nouveau mandat Télécharger