Nouvelle ruralité 03.12.2013

L’Indre-et-Loire soutient la filière viticole en Touraine

Le futur Vinipôle Centre Val de Loire qui sera implanté à Amboise devrait voir le jour en 2015. Il vise à stimuler la recherche et l’innovation dans un secteur confrontée à d’importantes évolutions techniques, qualitatives, environnementale, etc. Le Département d’Indre-et-Loire est un partenaire actif de ce projet qui rassemblera la profession viticole, le monde de la recherche, de l’expérimentation, du développement et de la formation.

La thématique du pôle portera sur « la viticulture, l’œnologie et l’environnement : des pratiques durables et des spécificités de terroirs ». Il s’agit de développer, expérimenter et diffuser l’innovation dans les techniques douces par les techniques culturales et de vinification raisonnées ou biologiques. Ce sera un outil structurant au cœur de la région afin de mener à bien des missions d’intérêt collectif.

L’enjeu est de constituer une équipe de chercheurs dans le domaine de la viticulture et de l’œnologie et de faire reconnaître un pôle de compétence proposant une offre de formation supérieure. Cela permettra de renforcer les liens vers les secteurs de la recherche des Universités de Tours et d’Orléans et de développer les formations supérieures (BTS licences pro, Master et éventuellement un Diplôme national d’Oenologie).

Le développement de ce projet de plateforme expérimentale dans le 3e bassin viticole français a ainsi été permis grâce à la mobilisation de la filière viticole et des acteurs institutionnels. Coût du projet : 2,3 millions d’euros. La subvention de 200.000 euros apportée par le Conseil général dans le cadre du dispositif Atout Eco 37 contribuera à la création de ce véritable pôle de compétences.

Depuis plusieurs années la Collectivité conduit une politique active de valorisation des atouts scientifiques et technologiques des filières d’excellence du territoire. Cette démarche vise à stimuler la recherche et l’innovation pour créer les conditions propices au développement de la croissance et de l’emploi.

Le Val de Loire produit 3 millions d’hectolitres chaque année. 84 % de la production régionale est en Appellation d’Origine. Les exploitations de vins d’Appellation emploient 1650 salariés permanents.

P.B