Actualité 10.09.2020

Les Départements mobilisés pour la fourniture des masques aux collégiens

Une semaine avant la rentrée scolaire et malgré une obligation nationale du port du masque, le Gouvernement avait annoncé qu’il n’équiperait pas les élèves. Les Départements ont majoritairement voulu pallier ce manque en dotant gratuitement leurs collégiens de masques en tissu, réutilisables. Selon le dernier recensement de l’ADF, plus de 70 Départements ont annoncé ce type de mesures. Plusieurs Départements, qui ont refusé d’assumer cette responsabilité de l’État, ont pris des mesures de soutien aux familles les plus précaires.

Le 1er septembre, les cloches des établissements scolaires ont retenti pour la rentrée des 12 millions d’élèves – dont plus de 3,4 millions de collégiens. Sur les 60 000 établissements que compte le territoire, seuls 22 sont restés fermés – selon les chiffres du ministère de l’Education nationale.

Cette rentrée est marquée par la crise sanitaire que connaît la France depuis ces derniers mois. A ce titre, un protocole sanitaire a été mis en place pour assurer aux élèves et personnels des établissements une reprise dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Ainsi, le port du masque a été rendu obligatoire pour tous les personnels et les élèves de plus de 11 ans.

Afin de garantir les meilleures conditions d’accueil possibles dans les collèges, les Conseils départementaux ont souhaité assurer la fourniture de masques en tissu pour ces structures dont ils ont la charge, et ce, quelle que soit la taille du Département : du Département de la Lozère qui a équipé de deux masques lavables les 3 636 collégiens (privés et publics) de son territoire, jusqu’au Département du Nord qui a doté ses 140 000 élèves d’un masque réutilisable.

Ces initiatives entrainent nécessairement des coûts importants pour les Départements. A titre d’illustration, le Département de la Côte d’Or estime que l’équipement de ses 24 000 collégiens de 2 masques lavables représente une dépense supplémentaire de l’ordre de 80 000 €. Pour le Département de l’Eure-et-Loir, les 46 158 masques en tissu offerts aux collégiens à la rentrée viennent s’ajouter aux 45 464 masques déjà distribués en juin lors du déconfinement. Le coût total de l’opération pour le Département s’élève à 309 155€ (37 712 collégiens).

Certains Départements font le choix de ne pas doter de nouveaux masques aux collégiens à la rentrée, rappelant qu’il revient à l’Etat de prendre ses responsabilités. Néanmoins, de nombreux Départements avaient déjà procédé à des distributions larges de masques au cours des mois d’avril, mai et juin. D’autres équipent les établissements d’un stock pour pallier les carences en masques des familles, ou encore, ont décidé de revaloriser les bourses accordées aux familles les plus précaires à l’instar du Département du Jura.

Tous les Départements sont néanmoins concernés par les dépenses supplémentaires induites par le respect du protocole sanitaire : équipement des établissements en consommables de nettoyage, équipements des personnels, aménagements de nouveaux espaces ou de circuits pour respecter au maximum les recommandations de distanciation sociale et de non brassage des groupes. Le Département de la Réunion a estimé une dépense de l’ordre de 18 000 € par établissements soit un coût supplémentaire d’environ 1,4 million d’euros (77 collèges publics).

En complément de cette actualisation, vous trouverez ci-joint le dossier de rentrée scolaire 2020 de l’ADF à jour du 27 août