Tourisme 01.07.2020

Les Départements, destination phare de l’été 2020

Dans la perspective de l’ouverture de cette saison estivale singulière, les Départements sont plus que jamais mobilisés pour soutenir le redémarrage du secteur touristique et valoriser leurs nombreux atouts. Nous poursuivons cette semaine notre tour d’horizon des nouvelles campagnes de promotion touristique qui s’affichent dans les magazines départementaux, dans les transports, sur les réseaux ou encore via des spots radio ou télévisés. Embarquement immédiat pour la France des Départements !

« Le Gard, le Sud. Une valeur sûre », « En Lot-et-Garonne, on ne manque pas d’air », « Corrèze, l’envie d’ailleurs », « Cet été, c’est dans l’Indre en Berry », etc. Les Départements affichent tous une volonté commune : faire de leur Département votre destination privilégiée pour cet été.

Opérations séduction pour relancer le tourisme

Un art de vivre, des richesses naturelles, culturelles, architecturales et gastronomiques, des savoir-faire et des produits de qualité, un patrimoine unique et une Histoire, le Gard a tout pour plaire et se démarquer. Ces atouts, le Département et son Président Denis Bouad en sont fiers : « Ils contribuent au rayonnement de l’excellence gardoise. Pourtant les chiffres parlent d’eux-mêmes : nous disposons encore de marges de manœuvre pour inciter les touristes à séjourner chez nous, notamment durant l’arrière-saison. »

Le Département du Gard et Gard Tourisme ont ainsi mis en place une nouvelle campagne prenant appui sur les richesses locales de chaque territoire et leurs cinq destinations totems : la Camargue, les Cévennes, la Provence, Nîmes et le Pont du Gard, des grands sites d’exception qui déclenchent l’adhésion ! « Depuis la crise du coronavirus, nous vivons quelque chose d’inédit dans notre Département. C’est aux acteurs publics de redonner un élan pour accompagner la reprise économique, voilà pourquoi nous avons lancé cette campagne d’attractivité », explique Denis Bouad.

Cet été on joue à domicile

Lancée mi-juin, celle-ci se poursuivra jusqu’à fin octobre avec un dispositif digital évolutif permettant d’en évaluer l’impact. Cette stratégie de diffusion innovante facilite la quantification et la qualification des objectifs dit « SMART » (Spécifique-Mesurable-Atteignable-Réaliste-Temporel) et permet ainsi de moduler les messages en fonction des clients ciblés. Une campagne conçue autour de l’axe « PROXIMITÉ », l’idée étant de capter l’attention des touristes potentiels dans le Gard et dans la Vallée du Rhône.

En Loire-Atlantique aussi on joue sur la proximité. Pour soutenir un secteur touristique qui pèse plus de 3 milliards d’euros et représente 20 000 emplois, le Département et Loire-Atlantique Tourisme ont conçu une campagne incitant ses habitants à devenir « habitouristes ». A travers trois visuels et une accroche « Cet été on joue à domicile », les habitants se voient proposer de redécouvrir leur Département. La campagne se déploie en affichage sur 1 000 faces sur tout le territoire. 600 passages en radio, une déclinaison vidéo et des insertions presse complètent le dispositif.

Des jeux-concours pour soutenir la consommation locale

Afin d’apporter un soutien direct et rapide à la relance de la consommation, certains Départements ont opté pour la mise en place de jeux-concours à destination des Français.

C’est le cas notamment de l’Indre, présidé par Serge Descout, qui vous invite à gagner l’un des 100 000 bons repas à valoir dans l’un des restaurants participant à l’opération pour découvrir « L’Indre en Berry aux 36 000 saveurs ». Un peu plus au sud, plusieurs dispositifs sont impulsés par Corrèze Tourisme, sous l’égide du Département présidé par Pascal Coste, pour donner envie de (re)découvrir la Corrèze. Parmi eux, l’opération « La cerise sur la Corrèze », destinée à favoriser la consommation touristique. 2 000 bons d’achat d’une valeur de 100€ seront offerts par le Département aux touristes séjournant en Corrèze à partir du 1er juillet. Pour en bénéficier, il suffira de s’inscrire via le site tourismecorreze.com et de justifier de la réservation d’un hébergement, d’une sortie et d’une activité dans le Département. De quoi donner une envie de Corrèze aux vacanciers et soutenir l’activité touristique tout l’été !

Le Lot-et-Garonne, présidé par Sophie Borderie, met lui aussi en place un grand jeu-concours « Le Lot-et-Garonne ne manque pas d’air » jusqu’au 14 juillet avec des bons de séjours, des locations de vélo et des activités de loisirs à la clé. Une réponse à l’urgence qui s’inscrit dans une stratégie plus large visant à relancer de façon collective l’activité touristique en 2020. A plus long terme, il s’agira de poursuivre le travail engagé pour consolider l’attractivité du Lot-et-Garonne et son positionnement de destination durable et « slow tourisme », plus que jamais dans l’air du temps.

Des campagnes touristiques qui s’affichent en grand

Séduire une clientèle plus large en étant le plus visible possible, telle est la stratégie adoptée par les Départements, qui s’affichent désormais partout autour de chez vous ! Après une communication sur les réseaux sociaux, l’Aube, présidée par Philippe Pichery, va poursuivre et intensifier sa campagne début juillet par une présence en affichage métro, via des panneaux digitaux à Paris, ainsi que des insertions dans des magazines et des spots radio. Une stratégie également adoptée par le Lot-et-Garonne et son plan media de portée nationale, ciblé sur le grand sud-ouest et Paris : 705 panneaux d’affichage dans 101 stations de métro à Paris fin juin, puis des affichages digitaux dans les gares et les grandes enseignes de Bordeaux et Toulouse.

Radio, télévision, panneaux publicitaires, magazines… tous les moyens sont bons pour faire des Départements votre destination préférée pour cet été !