Le « Village Global » essonnien pour ExpoFrance2025 ?
Relations internationales 25.10.2017

Le « Village Global » essonnien pour ExpoFrance2025 ?

Depuis le 28 septembre, la France est officiellement candidate pour accueillir l’Exposition universelle 2025. En compétition avec le Japon, la Russie et l’Azerbaïdjan, elle devra patienter jusqu’en novembre 2018 avant de connaître le choix de l’organisateur. Si la candidature française était retenue, l’Essonne et le plateau de Saclay seraient au cœur de l’événement. Le « Village Global » essonnien sera-t-il le futur héritier de la Tour Eiffel ?

France 2025 « la connaissance à partager, la planète à protéger »

La première Exposition Universelle voit le jour à Londres en 1851. Véritables vitrines du progrès, ces grands rendez-vous ont été imaginés à l’origine pour présenter les réalisations industrielles des différents pays participants. Pourquoi pas deux siècles plus tard, imaginer une 6ème exposition en France, un an après les Jeux Olympiques 2024 de Paris ? C’est l’idée lancée en 2012 par Jean-Christophe FROMANTIN, Maire de Neuilly-sur-Seine, et confirmée après la nomination d’un délégué interministériel en charge du dossier en 2015, Pascal LAMY.

Après des mois de travail, le dossier français a été déposé à la fin du mois de septembre 2017 auprès du Bureau International des Expositions (BIE). Le thème choisi de la candidature: « La connaissance à partager, la planète à protéger ». Si victoire il y a, l’exposition, dont le coût global a été estimé à environ 3,5 milliards d’euros, aura lieu du 1er mai au 30 octobre 2025.

PARIS-Saclay, future vitrine du monde

Étalée sur une durée de 6 mois, l’exposition serait l’occasion de rencontres, d’échanges internationaux sur une grande partie de l’hexagone dans le but de valoriser la richesse du patrimoine national et la diversité des territoires. Néanmoins, la pierre angulaire devrait se trouver en Essonne… sur le site de Paris-Saclay choisi en juillet dernier pour accueillir le projet phare, le « village global ».

Vaste territoire agricole, le plateau de Saclay concentre des établissements universitaires, laboratoires de recherches et grandes écoles, et devrait être relié à l’aéroport d’Orly par le futur métro Grand Paris Express d’ici 2024. L’endroit parfait pour accueillir un gigantesque globe terrestre de 127 mètres de diamètre, à l’intérieur duquel, les visiteurs pourraient « parcourir la planète à la découverte des territoires et des cultures ». Autre atout du site, les élus essonniens, porteurs du projet, ont proposé que ce site soit reconverti à l’issue de l’évènement en un campus international pour étudiants des ex-pays exposants. Un projet qui a fait mouche puisque les organisateurs tablent sur 35 à 40 millions de visiteurs dans ce « Village global », dont la moitié d’étrangers.

Autre Département de la partie, le Morbihan. Aux côtés des agglomérations de Vannes et Lorient, le Département porte le projet d’un Forum sur le thème majeur que constitue les océans et les îles. François Goulard, Président du Morbihan, voit en cette exposition « Une belle opportunité tant en termes d’image internationale, que d’impact touristique mais aussi de possibilité, grâce aux financements propres de l’Exposition universelle, d’accélération de la réalisation de grands équipements dont notre territoire a besoin ».

Des millions de visiteurs, un véritable vecteur d’investissement et de croissance estimé à 23 milliards d’euros, la création de 160 000 emplois au niveau national. Réponse dans un an !