Communication 28.02.2018

Le Tour des Départements en 365 jours… à vélo !

Parcourir à la force des mollets les 96 Départements métropolitains en un an, c’est le pari un peu fou qu’Aurélien Chaméon s’est lancé un beau jour de juillet 2014… Parti de Sisteron sa ville natale située dans les Alpes-de-Haute-Provence, il aura parcouru 19 000 km avec son vélo et sa remorque attelée. 270 étapes à la découverte des patrimoines, des paysages, des terroirs et des hommes. Une belle aventure humaine avec pour fil directeur la traversée de tous les Départements qui composent la France hexagonale et la Corse.

Prologue

C’est sans préjugés et avec toute l’ouverture d’esprit et la curiosité qui le caractérise que ce professeur d’histoire-géographie a sillonné à l’âge de 28 ans les routes de l’hexagone. Un parcours préalablement dessiné sur les routes départementales pour l’essentiel, afin de découvrir « la vraie France ». Il relate sur son blog et dans un ouvrage paru aux Éditions Ouest France son aventure unique, un portrait de la France dressé à travers ses habitants et leur rapport à leur Département.

Le choix du vélo pour accomplir ce périple n’était pas anodin : pour ce cycliste régulier, « ce moyen de transport possède un capital sympathie vraiment très fort aux yeux des personnes rencontrées sur la route […] Ecologique et simple d’entretien, il est le vecteur idéal pour rencontrer les populations, en faisant tomber toutes formes de barrières. »

Les Départements, un « puzzle de terroirs » et de rencontres

Carte du parcours

Le carnet de voyage d’Aurélien Chaméon se fait le récit d’une France diverse : une diversité de paysages constitués de plaines et de montagnes, d’architectures, de spécialités culinaires, de savoir-faire, d’expressions locales… Un spectacle dépaysant offert par ce qu’il nomme ces « petits morceaux de France » ou ce « puzzle des terroirs ».

Sensible à l’histoire des lieux et de ses habitants, il se laissera séduire par des coups de cœur parfois inattendus : villages nichés en Isère, senteurs des vignobles mâconnais en Côte-d’Or, maisons à colombages sur les bords de l’Aube, nature verdoyante marquée d’histoire dans la Meuse, bocages vallonnés dans l’Aisne, route littorale de la Manche, authenticité de la nature ariégeoise, charme de l’Aveyron… Ces « coups de cœur » se sont multipliés et chaque Département a su au cours de son aventure révéler au moins un centre d’intérêt, qu’il soit patrimonial, culturel ou historique. « Les plus belles surprises se trouvaient là où je ne m’y attendais absolument pas, loin des sentiers battus et des itinéraires touristiques », écrit-il en conclusion. Une belle initiative reliant Départements, terroirs et proximité !

Plus de deux ans après son retour, Aurélien a quitté son Département natal pour s’installer dans les Hautes-Alpes qu’il décrit comme « un cadre magique, entouré de montagne, une réelle qualité de vie ». Et vous quel sera votre coup de cœur ?

Référence de l’ouvrage : Le Tour des Départements de France à vélo, par Aurélien Chaméon, Editions Ouest-France, 206 pages