14.09.2016

Le Président

Dominique Bussereau, Président de l’ADF

La nouvelle majorité politique installée dans les Départements à l’issue des élections de mars 2015 a contribué à renouveler les instances et la gouvernance de l’ADF sous l’impulsion de Dominique BUSSEREAU, élu Président à l’unanimité le 13 mai 2015.

 

Dominique Bussereau, Président de l'ADF ©JC Marmara-Figarophoto

Dominique Bussereau, Président de l’ADF ©JC Marmara-Figarophoto

Né à Tours (Indre-et-Loire), le 13 juillet 1952, Dominique BUSSEREAU est Président du Département de la Charente-Maritime depuis le 20 mars 2008. Député de la 4e circonscription de ce même Département de 1993 à 2002 et de 2010 à 2017, Dominique Bussereau a également occupé plusieurs postes ministériels : Secrétaire d’État aux Transports et à la Mer (2002-2004),  Secrétaire d’État au Budget et à la Réforme budgétaire (2004), Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et de la Ruralité (2004-2007), Secrétaire d’État aux Transports (2007-2010).

L’élection de Dominique BUSSEREAU en tant que Président de l’ADF intervient au moment du débat au Parlement du projet de loi relatif à la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe). La loi du 7 août 2015 vient conforter le Département dans ses missions de solidarités humaines et territoriales, un Département qui affiche une nouvelle modernité à l’issue d’un scrutin départemental marqué par le rajeunissement des élus et l’instauration de la parité.

« Les Départements de France ont pour rôle d’être force de propositions. Ils incarnent la générosité et la solidarité des territoires de la République », déclarait Dominique Bussereau en ouverture du 86e Congrès des Départements de France au Futuroscope de Poitiers dans la Vienne.

Dans ce contexte, Dominique BUSSEREAU entend redonner une grande influence à l’ADF conçue comme la « Maison des Départements », c’est-à-dire « un espace pluraliste de dialogue, de partage et d’innovation au service des Départements ». Il souhaite ainsi défendre et valoriser « l’échelon opérationnel de proximité incarné par le Département », maillon essentiel « de la solidarité entre les générations, entre les territoires et garants de la cohésion sociale », plus encore depuis la création des grandes Régions et l’émergence des Métropoles. Il exige que l’Etat donne aux Départements les moyens financiers nécessaires pour continuer à exercer leurs missions, notamment dans le domaine social, et maintenir leurs investissements au service du développement local et de l’innovation.

 

Les Présidents de l’Assemblée des Départements de France
  • Depuis 2015 : Dominique BUSSEREAU, Charente-Maritime (17)
  • De 2004 à 2015 : Claudy LEBRETON, Côtes-d’Armor (22)
  • De 1989 à 2004 : Jean PUECH, Aveyron (12)
  • De 1983 à 1989 : Pierre SALVI, Val-d’Oise (95)
  • De 1979 à 1983 : Léon JOZEAU-MARIGNÉ, Manche (50)
  • De 1976 à 1979 : Gustave HÉON, Eure (27)
  • De 1968 à 1976 : Adolphe CHAUVIN, Val-d’Oise (95)
  • De 1952 à 1968 : Abel DURAND, Loire-Atlantique (44)
  • De 1949 à 1952 : Joseph LASSALARIÉ, Bouches-du-Rhône (13)
  • De 1946 à 1949 : Aimé MALÉCOT, Président fondateur, Loire (42)

 

22.09.2017 • Evénement Culture Les Départements fêtent la gastronomie 22.09.2017 • Brève Communication Le nouveau catalogue de formations IFET est en ligne
19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger