L’Ardèche à l’heure de la transition écologique
Développement durable 04.10.2018

L’Ardèche à l’heure de la transition écologique

Comment construire l’Ardèche de demain au regard des transformations économiques, sociales et environnementales qui s’annoncent ? Cette question était au centre des débats de la « semaine de la transition » du 24 au 28 septembre. Au cours d’ateliers, les acteurs économiques, institutionnels et les organismes professionnels se sont retrouvés pour co-construire les axes et plans d’actions qui se concrétiseront dans un contrat de transition écologique en 2019. Et vous, vous l’imaginez comment l’Ardèche ?

Une démarche co-contruite…

Conscient du défi écologique et de ses enjeux pour les territoires en termes de transformations économiques, sociales et environnementales, le Département de l’Ardèche a décidé de prendre les devants et d’être force de propositions. A cet effet, il a lancé une démarche collective associant acteurs locaux (entreprises, partenaires sociaux et associatifs, citoyens…) et élus pour définir les grandes orientations du Département pour les trente prochaines années.

Efficacité énergétique, mobilités intelligentes, innovation sociale, aménagement numérique… les enjeux autour de cette démarche sont multiples et invitent à une réflexion et une planification approfondies avec l’ensemble des forces vives du territoire.

Point d’orgue de cette mobilisation, la Semaine de la transition s’est tenue du 24 au 28 septembre à Privas. Des ateliers consacrés à 7 thématiques (transition énergétique, investissement social, télémédecine…) avec les interventions de spécialistes comme Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, ont ponctué la semaine à laquelle ont participé près de 600 personnes.

… qui doit déboucher sur des engagements pour l’avenir

Quelle est la finalité de cette initiative ? Il s’agit véritablement de bâtir l’Ardèche de demain !

« Accompagner la mutation profonde qu’est en train de subir la société. Ce n’est pas juste pour discuter mais pour marquer l’Ardèche comme un département qui est capable d’innover. On a voulu être exemplaire sur ce sujet. » C’est par ces mots que Laurent Ughetto, Président de l’Ardèche, a ouvert les échanges.

Concrètement, les échanges qui ont nourri cette semaine permettront de préfigurer un contrat de transition écologique que les élus départementaux et intercommunaux souhaitent construire avec l’Etat, mais aussi d’appuyer la future candidature de l’Ardèche au contrat de transition écologique.

Ouverte à tous les Ardéchois, une plateforme en ligne permettait de contribuer aux débats, en amont de la semaine de la transition. Plus de 150 personnes y ont participé.

Résolument tournée vers l’avenir, l’Ardèche « en transition » s’inscrit donc dans une démarche innovante et parie sur une société et une économie post-carbone, à travers la mise en œuvre de projets concrets et mesurables. En effet, les répercussions impulsées par cette dynamique devraient être perceptibles sur les trois prochaines décennies.