Nouvelle ruralité 16.09.2014

Lancement des Assises des Ruralités

Annoncées depuis plusieurs mois, les Assises des ruralités se tiendront en octobre et novembre sur différents territoires ruraux. Ces Assises se dérouleront sous la forme d’ateliers territoriaux organisés sous l’égide de la ministre du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité. L’objectif pour le Gouvernement est de donner la parole à des acteurs de terrain, des élus ou encore des représentants d’associations.

« Combattre le sentiment de relégation, répondre aux défis des nouvelles ruralités, montrer que les territoires ruraux sont un atout pour le développement de la France, c’est autour de ces trois objectifs que le gouvernement entend construire une politique renouvelée pour les ruralités » a souligné Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité.

L’Assemblée des départements de France est pionnière en la matière puisque dès novembre 2012 le président de l’ADF Claudy Lebreton a confié une mission sur les  » nouvelles ruralités  » aux présidents Jean-Paul Dufrègne (Allier), Patrice Joly (Nièvre), Jean-Jacques Lozach (Creuse) et Jean-Pierre Saulnier (Cher). Cette mission a donné lieu à un rapport formulant 25 propositions concrètes pour répondre aux enjeux des mutations que connaissent ces territoires. Retrouvez ce rapport ici !

Les départements s’engagent via différentes initiatives innovantes pour répondre aux nouvelles problématiques des territoires ruraux.

Par exemple dans l’Allier, initiateur de la démarche « nouvelles ruralités », le département s’investit pour construire une politique d’équilibre et de différenciation des territoires.  » Nous sommes là, nous existons et nous voulons apporter notre contribution à la valorisation des espaces ruraux. Les évolutions sociétales ouvrant des perspectives aux territoires tels que l’Allier, il lui faut accueillir de nouveaux actifs, des jeunes, des entreprises. Pour permettre à sa population de réunifier lieu de vie et de travail, le département s’appuie sur une stratégie volontariste. Il propose à ses habitants un modèle de développement économique alternatif, dûment intégré à l’espace national et européen, voire mondial.

Le Conseil général des Deux-Sèvres aide quant à lui à la diffusion culturelle en milieu rural et plus spécialement au développement de la présence artistique des compagnies professionnelles du spectacle vivant. Le Conseil général des Deux-Sèvres défend la présence des arts vivants dans son département, considérant que l’art participe à la compréhension du monde dans lequel nous évoluons, mais aussi à la consolidation du lien social. Aussi, afin de réaliser son ambition d’une présence artistique de qualité pour tous les deux-sévriens, le Conseil général entend se positionner comme partenaire mais aussi comme acteur d’une offre artistique de qualité dans les territoires ne bénéficiant pas ou très occasionnellement de l’accès au spectacle vivant.

Dans le département Cantal, un nouveau programme de soutien au commerce et à l’artisanat permet d’accompagner sous la forme d’avances remboursables ou de subventions les projets de création, reprise ou développement des entreprises en milieu rural. Malgré les contraintes budgétaires et les incertitudes qui pèsent sur l’évolution des compétences des collectivités, les élus ont souhaité maintenir un dispositif de soutien au commerce et à l’artisanat. Avec pour principal objectif d’accompagner le maintien et la création de services de proximité en milieu rural.

L’ADF, quant à elle, entend contribuer activement dans ces Assises afin qu’elles permettent une véritable prise en compte des réalités des territoires ruraux tout en assurant l’équilibre, la cohésion et la péréquation entre l’ensemble des territoires de France.

20.10.2017 Actualité Congrès ADF 2017 : la motion commune Télécharger
17.10.2017 Actualité Ouverture du 87ème Congrès des Départements de France Télécharger
13.10.2017 SDIS Communiqué de Dominique Bussereau sur l’avenir des sapeurs-pompiers Télécharger