Economie et très haut-débit 02.04.2014

L’ADF renforce les liens entre les départements et Pôle emploi

« Une nouvelle étape dans l’accompagnement des personnes en difficulté » : c’est ainsi que Claudy Lebreton a présenté le Pacte national signé mardi matin entre l’ADF, Pôle emploi et la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP). « Cette convention, a expliqué le président de l’Assemblée des départements de France, fixe un cadre cohérent à partir dont chaque département va pouvoir s’inspirer ».

Concrètement, il s’agit de renforcer les liens entre les acteurs majeurs en charge de l’insertion sociale et professionnelle des publics les plus en difficulté. Pour cela, plusieurs principes ont été établis.

C’est d’abord la mise en œuvre d’une « approche globale d’accompagnement » qui au-delà des bénéficiaires du RSA concerne toutes les personnes en difficulté sociale et professionnelle. Pour y parvenir, Pôle Emploi mobilisera mille conseillers dédiés à cette modalité spécifique d’accompagnement. La moitié d’entre eux sera financé par le Fonds social européen (FSE), a précisé son directeur général, Jean Basseres.

C’est aussi un travail en complémentarité. Pôle Emploi assurera l’accompagnement professionnel et les départements se chargeront de l’accompagnement social. A cet effet, ils mettront à disposition leur expertise sociale.

La mise en œuvre de ce dispositif pour lequel l’ADF s’est fortement impliqué mise donc sur une grande souplesse. Chaque département aura la charge d’adapter le dispositif à sa situation locale. C’est déjà le cas dans le Doubs « pionnier » de cette démarche engagée à l’initiative de son président Claude Jeannerot. Le département a recruté 8 conseillers dédiés installés dans chacun des sites du territoire et 8 correspondants d’insertion, chargés de l’interface entre les conseillers Pôle Emploi et les travailleurs sociaux. Cette avancée en commun est aussi engagée en Indre-et-Loire « dans une dynamique de progrès territorial » a souligné son représentant.

Un comité de pilotage national composé de représentants de Pôle emploi, de l’ADF et de l’Etat sera mis en place. Les partenaires espèrent impliquer une dizaine de départements dès cette année. « Il faudra faire vivre cette convention dans chacun des départements. Il faut que nous soyons encore plus efficaces pour faire plus et faire mieux« , a conclu le président de l’ADF.

P.B