Relations internationales 01.04.2015

L’action sociale internationale des départements à l’honneur

L’Assemblée des départements de France présentait en mars dernier les grands enseignements de l’étude partenariale « Agir en coopération pour un développement local durable et inclusif ». C’est à ce titre que l’ADF a participé le 25 mars 2015 à une table ronde, à l’invitation du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), dans le cadre du 13ème Forum Social Mondial, à Tunis. L’ADF était amenée à débattre sur les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial.

Organisé pour la deuxième fois en Tunisie (précédent Forum en 2013), 70 000 personnes en provenance de plus de 120 pays étaient attendues pour cette édition : acteurs représentant des autorités locales, des organisations de la société civile, du secteur privé, des chercheurs et universitaires, des médias, etc. Espace de débat démocratique d’idées, le Forum Social Mondial a vocation à capitaliser sur les bonnes pratiques menées dans les différents territoires. Il constitue une plateforme d’échanges et d’approfondissement des réflexions entre spécialistes, quant à l’opportunité de se saisir des dynamiques de développement territorial.

Les initiatives des collectivités françaises mises en exergue par l’ADF

La journée du 25 mars a été marquée par l’animation de deux tables rondes autour des questionnements suivants :

  • Quel rôle pour les organisations de la société civile et les autres acteurs territoriaux dans le renforcement de la cohésion sociale ?
  • Le dialogue entre les territoires dans la promotion du développement durable

Simon Letonturier, Conseiller Relations internationales et Coopération décentralisée à l’ADF, participait à la première table ronde. Sur la base du travail mené dans le cadre de l’étude sur l’inclusion économique et sociale à l’international, son intervention a permis d’aborder le rôle des collectivités locales françaises dans le développement d’une gouvernance locale démocratique. Dans une période de transition politique, les échanges se sont ensuite portés sur l’interaction entre acteurs de la société civile, autorités locales et autres acteurs territoriaux dans le renforcement de la cohésion sociale.

Dans cette optique, différents exemples parmi ceux présentés dans le cadre de l’étude peuvent être cités. Un projet de plateforme sociale franco-marocaine a notamment permis, autour de problématiques communes et partagées entre un Département français et son partenaire marocain, de mettre en place des actions concrètes visant au développement et au renforcement des compétences des travailleurs sociaux des deux territoires. Autre projet d’accompagnement et de développement des capacités des acteurs locaux : une coopération entre deux collectivités, l’une française, l’autre marocaine, pour la réalisation d’un outil direct de soutien à la création d’emploi et de richesses. Des sujets investis par les collectivités françaises, parmi lesquelles les départements se positionnent en acteurs engagés.

Pour davantage d’informations sur le Forum : https://fsm2015.org/ 

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger