Innovation et Numérique 18.03.2014

LABÉO : 1er pôle public d’analyses et de recherche de Normandie

Les Conseils généraux du Calvados, de la Manche et de l’Orne ont décidé de regrouper leurs laboratoires départementaux au sein d’une structure unique, implantée sur trois sites. Le regroupement des trois laboratoires, spécialisés dans la santé animale, l’environnement et l’alimentation, a donné naissance à LABÉO, premier pôle public d’analyses et de recherche en Normandie.

Leur fusion permettra de proposer « une offre compétitive et de qualité » dans un secteur devenu extrêmement concurrentiel et contribuera à assurer la pérennité de ces structures qui resteront liées au service public.

Avec près de 300 collaborateurs, LABÉO, laboratoire 100 % public, constitue une plateforme d’analyses et de recherche de haut niveau technologique dédiée à la biologie, à la microbiologie et à la chimie dans les domaines de la santé animale, de l’agro-alimentaire et de l’environnement. Fort de ses trois sites, à Saint-Contest à Saint Lô et à Alençon, LABÉO poursuivra le maintien et le développement de services de proximité, « réactifs et performants ». Le groupement indique notamment qu’il accentuera la présence de ses équipes de prélèvement pour proposer une gamme très large de prestations. LABÉO entend également s’appuyer sur une politique forte en matière de recherche et de développement, dédiée aux filières professionnelles majeures de la région : filières équine, bovine, santé-environnement, agroalimentaire et littorale.

A la suite d’une étude lancée en 2010, les trois laboratoires ont constitué en 2011 une association de préfiguration à leur fusion et à la création d’un grand opérateur public régional dans le domaine de l’analyse.

Les trois Conseils généraux ont fait le choix d’un Groupement d’Intérêt Public (GIP), regroupant activités et moyens, afin de créer, en ce début 2014, un laboratoire public, au service des institutions, des organismes de santé et de protection de l’environnement, de l’industrie privée, des éleveurs et des professionnels des filières bovine et équine, des métiers de la filière ostréicole.

P.B