Economie et très haut-débit 02.06.2014

La Sarthe recrute des ambassadeurs-entrepreneurs

Le Conseil général recrute des ambassadeurs qui ont choisi de vivre et d’entreprendre en Sarthe. Les candidats ont jusqu’au 20 juin pour déposer leur candidature. Quel profil faut-il avoir ? « Nous voulons rassembler tous les Sarthois de naissance, d’adoption et de cœur, en Sarthe, en France comme à l’international, dont la volonté est de promouvoir notre territoire. Cela pourra concerner tant ses atouts économiques que la qualité de vie et le tourisme, » explique-t-on à Sarthe développement.

Depuis son lancement le 14 avril dernier, le club des ambassadeurs de la Sarthe a déjà de solides relais. « 3 000 entreprises quittent Paris chaque année. À nous de savoir en capter une partie, » explique Jean-Marie Geveaux, le président du Conseil général. Devenir ambassadeur, « c’est faire savoir que la Sarthe est une terre d’excellence, où nous avons besoin de pépites, où il fait bon se développer, » souligne de son côté Véronique Rivron, vice-présidente.

Les exemples ne manquent pas. Depuis Mecachrome qui produit des ailettes pour moteurs d’avions ; le laboratoire d’acoustique du Maine qui développe un matériau « absorbant 99 % des bruits, » dans un département qui forme six acousticiens sur dix en France ou encore Delta composants, fabriquant des panneaux d’isolation de l’Airbus A380  et Myoken, qui développe les nouvelles technologies et outils d’aide à la vente : « En une semaine, explique sa dirigeante, nous avons trouvé nos bureaux et notre logement dans la Sarthe. »

Une page Facebook « Club des ambassadeurs de la Sarthe » devient le point de ralliement des ambassadeurs. Des visites exclusives leur sont proposées.

Club d’investisseurs dans des projets d’entreprises à potentiel de croissance, Sarthe investissement a injecté 566 000 euros dans le département depuis sa création, en 2010. Le nombre d’investisseurs regroupés dans le club s’élève aujourd’hui à 40 « business angels. »

P.B