Développement durable 08.07.2014

La Gironde anime ses Espaces naturels sensibles

Le Département de Gironde a validé son Schéma départemental des Espaces Naturels Sensibles (ENS) et fixé pour les 10 ans à venir son action en faveur de la biodiversité et des espaces naturels girondins. Cet engagement se manifeste notamment par la mise en place d’un réseau partenarial de gestionnaires d’ENS. Il s’agit à terme, d’unifier les procédures de gestion de ces espaces, de démultiplier l’action départementale grâce à la mise en place d’un réseau renforcé. L’acteur historique œuvrant pour la préservation des milieux naturels, dans le cadre d’un développement territorial harmonieux, est le Parc naturel des Landes de Gascogne.

L’ouverture au public des Espaces Naturels Sensibles relève de la compétence départementale. Le Conseil général soutient dans ce cadre un vaste programme d’animations sur près de 80 sites, destiné à faire découvrir au public girondin le patrimoine culturel et touristique du département et le sensibiliser aux préoccupations environnementales.

Depuis deux ans, dans le cadre de sa politique de préservation de la biodiversité, le Département est devenu membre à titre gratuit de l’Observatoire régional de l’Environnement (ORE). Ce partenariat permet notamment aux élus locaux et aux acteurs publics ou privés de disposer de ressources informatives nécessaires à l’élaboration des documents d’urbanisme, études d’incidence ou projets d’aménagement. Un comité de pilotage a été constitué.

La Gironde est riche en milieux aquatiques divers et variés (fleuves, cours d’eau, zones humides, lacs…) qu’il convient de préserver. Pour l’année 2014, la convention avec l’ORE prévoit de développer auprès du public et des communes girondines, des données environnementales et paysagères nécessaires à la compréhension et à la définition d’enjeux de conservation de la biodiversité et du paysage, du respect du patrimoine naturel commun, de la préservation des ressources naturelles (eau, air, etc.).

 

P.B