Aménagement du territoire 23.03.2017

La Côte-d’Or imagine ses « Futurs 21 »

La Côte d’Or vient de s’engager dans la démarche « Futurs 21 » visant à révolutionner l’avenir du territoire. Pensé par des experts scientifiques de l’Université de Bourgogne, des spécialistes du développement durable et des entrepreneurs locaux, ce label est destiné à faire émerger les projets qui amélioreront demain le quotidien des Côte-d’Oriens. Le Département affiche ainsi sa volonté de devenir la référence en matière de développement de modes de vie durables. Retour vers le futur…

Un label en faveur de l’innovation sociétale en zone rurale

Destiné à impulser l’idée d’un nouveau modèle français reposant sur la qualité de vie, « Futurs 21 » se présente comme le laboratoire français des modes de vie de demain. Si cette ambition locale s’imagine un destin national, c’est parce que la diversité de la Côte-d’Or est représentative du territoire national, et donc idéale pour expérimenter des projets liés aux modes de vie. Tel que l’explique François SAUVADET, Président du Département, « la Côte-d’Or est une petite France à elle seule, avec un vaste territoire rural qui a une existence en dehors des agglomérations de Dijon et de Beaune, avec des activités agricoles, notamment l’élevage, et industrielles, avec une forte présence de la métallurgie. » Son objectif est clair : démontrer que le monde rural n’est pas dépassé mais peut au contraire s’affirmer comme une terre d’innovation et d’avenir.

Il existe en Côte-d’Or des idées novatrices portées par des citoyens vivant dans les zones périurbaines et rurales qui ne demandent qu’à être encouragées ! Dans cette optique, « Futurs 21 » soutiendra les projets liés à la vie quotidienne, qu’il s’agisse de la consommation énergétique, des usages numériques, des politiques de proximité, de santé, d’agriculture, d’alimentation ou de logement. A terme, il s’agit de faire émerger des connaissances et savoir-faire pointus et de les faire connaître internationalement. Pour ce faire, le Département compte sur l’implication des acteurs locaux (collectivités, chambres consulaires, etc.).

Une série de projets concrets

Citons quelques exemples de projets soutenus par le Département en lien avec les acteurs du territoire, les partenaires économiques nationaux et un cabinet spécialisé dans le Développement Durable :

  • « Ecollèges 21 » : dispositif qui mène des actions de sensibilisation auprès des collégiens sur les enjeux environnementaux à travers des actions dites d’« éco-gestion » et d’« éducation au Développement Durable ». Il vise à la fois l’éducation des 21 000 collégiens du Département au développement durable et l’éco-gestion de ses 47 établissements ;
  • Un modèle d’économie basé sur la location plutôt que l’achat. Exemple avec Eurêcook de SEB, entreprise née en Côte-d’Or : un service qui permet d’accéder en location et à bas prix, à une large gamme d’appareils culinaires ;
  • Mise en place de routes solaires, à l’image du Département de l’Orne (Cf. article sur la route solaire de l’Orne) ;
  • Achat de plusieurs hectares de terres en périphérie de Dijon pour inciter des maraîchers à s’installer ;
  • Etc.

Souhaitant encourager les initiatives, les acteurs de « Futurs 21 » et le Département ont d’ores et déjà lancé un appel à projets : une manière d’impliquer les 553 000 habitants de Côte-d’Or dans une démarche leur donnant l’occasion d’agir pour leur avenir et celui de leurs concitoyens.

Pour mettre le pied à l’étrier du label « Futurs 21 », écrivez à contact@futurs21.fr : la Côte-d’Or vous tend les bras !

22.09.2017 • Evénement Culture Les Départements fêtent la gastronomie 22.09.2017 • Brève Communication Le nouveau catalogue de formations IFET est en ligne
19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger