Economie et très haut-débit 04.04.2019

KiCapte et Openbarres, des applications pour améliorer la couverture mobile

Plus que jamais, l’accès au numérique est un enjeu majeur de développement des territoires et un service essentiel pour les habitants et les activités. Fort de ce constat, l’Ille-et-Vilaine a développé une application, baptisée « KiCapte », à disposition de tous les habitants pour mesurer la qualité réelle de la connexion mobile dans le Département. Même idée du côté de la Marne qui a lancé le dispositif #Objectif4G qui s’appuie sur« OpenBarres », application gratuite et sécurisée pour les usagers. Vous captez ?

Afin d’améliorer la couverture mobile en France, le Gouvernement a obtenu, en janvier 2018, de la part des opérateurs privés, en contrepartie d’un allongement de leurs droits d’exploitation des fréquences, des engagements visant à généraliser une couverture mobile de qualité pour tous « New deal mobile ». Deux engagements majeurs marquent cet accord : le déploiement massif de la 4G avec 10 000 communes supplémentaires couvertes d’ici fin 2020 et la mise en place de 5 000 nouveaux sites d’antennes par opérateur, avec la participation d’équipes-projets locales associant des Départements. C’est dans ce contexte que les Départements, acteurs proactifs, s’impliquent aussi en aidant les collectivités et les administrés à identifier les problèmes de réception mobile et en étant un relais avec l’État et les opérateurs.

Kicapte, une application pour tester la performance du réseau de téléphonie mobile en Ille-et-Vilaine

L’application gratuite développée par le Département d’Ille-et-Vilaine a pour objectif d’identifier les zones blanches, de les réduire et d’améliorer la qualité de la couverture dans les zones dites « grises ». Le principe : en 3 minutes, l’application mesure et évalue les connexions 2G/3G/4G et la qualité de service mobile depuis un smartphone par l’intermédiaire de deux tests :

  • Un test de débit permettant d’afficher la vitesse moyenne en téléchargement et envoi (débit descendant et montant) de la connexion mobile
  • Un test de qualité de services de la connexion mobile mesurant la vitesse de téléchargement d’une vidéo, d’envoi de fichiers ainsi que la navigation sur le web.

Les mesures effectuées par les utilisateurs de l’application permettront d’alimenter une base de données objective et précise et d’affiner les informations fournies par les opérateurs (Orange, Bouygues, Free et SFR). Cette vision éclairée de la situation permettra de disposer d’une cartographie de qualité de la couverture sur le territoire bretillien et d’identifier les zones mal ou pas desservies.

OpenBarres, le Département de la Marne se mobilise pour résorber les zones mal desservies

De la même manière que pour la collectivité bretonne, devant l’existence de zones encore mal desservies notamment en milieu rural, le Département de la Marne s’est engagé dans une démarche volontaire afin d’optimiser la couverture en téléphonie mobile du territoire. Conduit en partenariat avec le Cerema et l’ANFR (Agence nationale des fréquences), le dispositif #Objectif4G repose sur la collaboration active et volontaire des usagers. Le smartphone devient un outil de mesure de la qualité et de la puissance du signal reçu. Via l’application de l’ANFR « OpenBarres » développée depuis 2018, les utilisateurs réalisent directement les mesures pendant leurs déplacements et fournissent des données sécurisées et anonymisées indispensables à l’établissement d’un diagnostic complet et fiable du réseau de téléphonie mobile dans la Marne.

Une démarche participative pour agir en faveur de la couverture mobile

En utilisant le système de crowsourcing (démarche participative), cette connaissance fine du réseau permettra ainsi aux deux Départements de mettre en œuvre des actions adaptées et d’encourager les opérateurs à investir dans les infrastructures pour pallier les déficiences constatées ou pour améliorer la qualité et les performances. En d’autres termes, sur la base du diagnostic collaboratif, une phase de concertation peut désormais s’ouvrir avec les partenaires et les opérateurs en téléphonie mobile. L’ambition : faciliter l’élaboration d’un plan d’implantation pertinent et efficace de nouvelles antennes. Un premier complément de la couverture mobile au plus près des besoins des habitants, une initiative à démultiplier dans les territoires.