Comment les jeunes voient (et veulent) la Côte-d’Or de demain ?
Jeunesse et Sports 11.12.2019

Comment les jeunes voient (et veulent) la Côte-d’Or de demain ?

Le Conseil Départemental des Jeunes (CDJ) côte-d’oriens s’est lancé dans l’élaboration d’un questionnaire qui a été transmis à l’ensemble des collégiens du territoire. Sa thématique : que sera la Côte-d’Or dans les 30 prochaines années ? Vaste sujet qui a permis aux élèves de proposer des projets dans des domaines aussi variés que l’environnement, la santé, l’éducation, la lutte contre l’exclusion, la culture… ceci pour dessiner leur Département en 2050.

« Les jeunes seront les adultes et la Côte-d’Or de demain, avec la fierté du territoire et le sentiment de s’y sentir bien » assure François Sauvadet, Président du Conseil départemental. « Le questionnaire est le résultat de leurs réflexions en Conseil des Jeunes, il n’est pas né de tel ou tel élu », précise-t-il. Ainsi, l’enquête a recueilli les réponses de 5000 collégiens (sur 24 000 dans les établissements du Département). En voici la teneur…

La Côte d’Or en 21 questions

Clin d’œil au numéro du code postal de la Côte d’Or et au 21ème siècle ! Les jeunes du CDJ ont ainsi planché, en assemblée, pour réunir toutes les problématiques actuelles et notamment celle du développement durable. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 90% des participants estiment que la préservation de l’environnement est un enjeu majeur ; en revanche, seulement 37%  d’entre eux déclarent avoir participé à des actions de protection. Les collégiens placent les centrales hydroélectriques en première position de l’énergie renouvelable à développer dans le Département, devant l’énergie solaire et l’énergie éolienne.

A la rubrique « Culture, sport et cadre de vie », 62% des jeunes considèrent que les équipements sportifs et culturels sont suffisants près de chez eux mais 66% trouvent que ces infrastructures sont insuffisamment adaptées aux personnes handicapées. 80% des collégiens souhaitent que des spectacles, expositions, évènements sportifs ou culturels dijonnais soient itinérants et accessibles dans toute la Côte-d’Or. Quant aux loisirs qu’ils aimeraient voir se développer, ils citent un espace culturel (37%), un cinéma (33%) et un complexe sportif (29%).

Enfin, doter les collèges de plus d’outils numériques, organiser des votes sur les menus pour éviter le gaspillage alimentaire, mettre en place davantage d’actions environnementales (marches de nettoyage, ateliers autour de jardins collectifs ou de ruches), lutter contre le harcèlement (50% déclarent être témoins de discriminations) et favoriser l’entraide entre les élèves… De l’innovation aux aspects humains en passant par l’écologie, les collégiens se sont bel et bien mobilisés pour exprimer leur vision de leur territoire.

Une plateforme web au printemps 2020

Il ressort de cette enquête que 90% des élèves des collèges souhaiteraient mieux contribuer aux décisions qui les concernent et 75 % sont favorables à la mise en place par le Département d’une plateforme de débat et de consultation citoyenne en ligne. Aussi François Sauvadet a-t-il répondu à leurs vœux en lançant un dispositif qui devrait être opérationnel au printemps prochain : « Ce ne sera pas un tchat, l’objectif est d’instaurer un espace de discussions sur telle ou telle thématique ».

Après des mois de travail et de collecte de réponses, les résultats de la consultation ont été communiqués à l’occasion d’une soirée organisée au Zénith de Dijon. L’événement a rassemblé près de 2500 collégiens autour d’un échange d’idées et d’un concert de hip-hop. De quoi réjouir les jeunes participants et les récompenser de leur implication citoyenne.