Communication 21.10.2013

Jean-Yves Gouttebel, nouveau vice-président de l’ADF : le sens du dialogue

En entrant dans les instances dirigeantes de l’Assemblée des Départements de France, Jean-Yves Gouttebel, président PRG du Conseil général du Puy-de-Dôme, va apporter son expérience d’élu de terrain profondément ancré dans son département.

Portrait

Désigné vice-président de l’ADF, sur proposition de son prédécesseur Jean-Michel Baylet, son rôle sera particulièrement important au moment où se poursuivent les négociations avec le Premier ministre pour le rétablissement des financements des grandes allocations de solidarité (APA, PCH, RSA) et dans la phase préalable à la discussion parlementaire du projet de loi relatif à la Réforme territoriale.

Pour Jean-Yves Gouttebel, cette réforme « doit apporter une clarification des compétences des différents niveaux des collectivités et ouvrir la voie à une réforme fiscale qui permettra à la fois de retrouver l’autonomie fiscale des collectivités et identifier très clairement, en les responsabilisant, leurs choix fiscaux. »

Jean-Yves Gouttebel, né à Ambert, sous-préfecture du Puy-de-Dôme, est issu du monde rural. Il a été sensibilisé très jeune à la vie politique – son père était maire de Bertignat, commune du Livradois-Forez. Pour lui les inégalités territoriales doivent être corrigées. Arrivé à Clermont-Ferrand en 1966 pour poursuivre ses études secondaires, puis supérieures, il est docteur es-sciences économiques, enseigne comme professeur associé à l’université et exerce parallèlement d’autres fonctions territoriales comme directeur d’une Société de Développement Régional (établissement financier spécialisé dans les prises de participation et le financement des PME) et auparavant comme Adjoint au Commissaire à l’Aménagement du Massif Central (DATAR).

Dès 1977, à vingt-sept ans, il est élu au côté de Roger Quilliot à la mairie de Clermont-Ferrand, où il deviendra adjoint au maire chargé de l’économie et des finances. En 1998 il est élu conseiller général, devient vice-président en 2001 et président de l’assemblée départementale en 2004. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages universitaires sur l’aménagement du territoire et le développement territorial.

Jean-Yves Gouttebel est l’initiateur du projet Puy-de-Dôme Grand site de France de même qu’il lance en 2007 la candidature de la Chaîne des Puys au patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme président du Conseil général, il met en oeuvre une politique de péréquation territoriale et innove avec le développement du télétravail dont le département du Puy-de-Dôme devient une référence. Il lance également le projet Agrilocal qui consiste à développer les circuits courts au profit de la restauration collective soutenant ainsi les producteurs agricoles et la qualité des produits. En matière de développement touristique durable, il réalisera le Panoramique des Dômes, train à crémaillère qui permet d’atteindre le sommet qui culmine à 1465 mètres du volcan éponyme. Ce train, en moins d’une année de fonctionnement, a transporté plus de 500 000 passagers.

Il est aussi l’initiateur de la première zone d’activité départementale qu’il a réalisée au croisement des autoroutes A89 et A71 estimant que les autoroutes « doivent servir à aménager et non à déménager. »

Homme déterminé, son sens du dialogue fait aussi de lui un rassembleur. On peut le ranger au rang des élus dont les fortes convictions arrivent à déplacer des montagnes.

P.B

© photo: Jodie Way
19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger