Education 15.04.2021

Internats d’excellence : les Départements sont candidats

En 2018, le Ministre de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports, Jean-Michel Blanquer, confiait à Jean-Yves Gouttebel, Président du Département du Puy-de-Dôme, une mission nationale visant à définir « l’internat du 21ème siècle ». L’appel à projets qui s’en est suivi a clairement défini les attentes : à ce jour, 54 projets dans près d’une vingtaine de Départements bénéficieront du soutien financier du Plan France Relance. Ceci ne constitue qu’une première étape puisque l’objectif est de labelliser 240 internats d’ici à 2022, sur tout le territoire national, avec au moins un internat d’excellence par Département.

Présenté comme l’un des leviers de la politique gouvernementale en faveur de l’égalité des chances, l’internat d’excellence vise à recruter des élèves motivés, en particulier ceux qui ne disposent pas chez eux d’un environnement de travail favorable, pour leur offrir, selon Nathalie Elimas, Secrétaire d’Etat en charge de l’Education prioritaire, « un rythme propice aux apprentissages, un encadrement et un soutien renforcés, une expérience unique du collectif ». Les cahiers des charges prévoient également des activités artistiques, culturelles et sportives de grande qualité. En résumé, une concentration du meilleur des avancées pédagogiques et éducatives, portées par une équipe engagée et que les Départements souhaitent soutenir.

Ouvrir le champ des possibles en 2022

La mixité sociale est au cœur de la politique des internats d’excellence. Ceux-ci ont vocation à accueillir tous les élèves, sans que la question de ressources financières ne constitue un obstacle. Or, dans les Départements où se concentrent les plus grandes difficultés sociales et scolaires, l’offre actuelle d’internats ne satisfait pas ces besoins. Pour rendre cette transformation possible et accélérer le développement des internats d’excellence, 50 millions d’euros issus du Plan de relance, sont destinés à soutenir l’investissement des collectivités territoriales pour la création, l’extension et la réhabilitation de milliers de places d’internat. D’ici 2022, un maillage territorial, avec un objectif d’au moins un internat d’excellence par Département, permettra l’accueil de 13 000 élèves supplémentaires. Cette relance s’appuie ainsi sur un pilotage à la fois national et territorial, qui permettra de créer un réseau d’offres cohérentes et attractives pour les jeunes qui ont comme ambition la réussite scolaire.

2021 : 54 « internats d’excellence » identifiés

L’attribution du label veut rendre lisible l’offre de scolarité en internat d’excellence. Sélectionnés par le Gouvernement avec Régions de France et l’ADF, des projets relatifs à 54 établissements, dont 19 collèges et 35 lycées, ont ainsi été labellisés « internats d’excellence » le 26 mars dernier, ceci afin d’ouvrir près de 1500 places nouvelles et d’en réhabiliter quelques 3000 autres. Parmi les lauréats, citons par le menu :

  • La Collectivité européenne d’Alsace qui a obtenu la labellisation pour son collège de Barr, ce qui permettra, d’ici 2022, d’augmenter le nombre de lits à 39 et de réhabiliter les 30 lits existants, ceci afin d’accueillir, entre autres, des collégiens relevant de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).
  • En Côte-d’Or, le Président François Sauvadet se félicitait récemment de la prochaine création d’un internat d’excellence au collège Louis Pasteur de Montbard : « Nous nous réjouissons que ce projet soit retenu parmi les 54 projets sélectionnés en France ! Cet internat confortera la filière d’excellence proposée au collège Louis Pasteur à Montbard et contribuera à redonner de la fierté aux élèves et à la communauté éducative de Montbard, et plus largement aux habitants de ce bassin ».
  • Le choix du collège Chaumié à Agen vient, lui, conforter le projet de modernisation de cet établissement porté par le Département lot-et-garonnais, qui a consacré 11 millions d’euros sur 4 ans, afin de rénover les bâtiments du collège, en incluant la mise en accessibilité, le confort thermique et acoustique des lieux, la réorganisation des espaces. Le projet inclut en outre, une démarche « égalité filles garçons », qui se traduit par des exigences dans l’aménagement des espaces sous le prisme de la mixité (internat, cour, sanitaires).
  • De son côté, le Département de la Manche va investir 4.6 millions d’euros, à part égale avec l’Etat pour le collège Pierre-Aguiton à Brécey, de quoi offrir 138 places d’internat, un nouveau foyer, une salle de permanence et un préau.
  • Après sa réhabilitation, l’internat du collège Noël Berrier de Corbigny dans la Nièvre proposera 44 places à la rentrée 2022. Sa réouverture reposera sur une offre pédagogique à dimension culturelle composée de 22 chambres de 2 places chacune et d’espaces réfléchis autour des activités pédagogiques incluant des lieux de création (pratique d’un instrument de musique, de la danse ou d’ateliers cirque).
  • Pour la Sarthe, la labellisation du collège Jules-Ferry de Saint-Calais permettra aux internes de bénéficier d’un accompagnement pédagogique personnalisé : révision des cours, accompagnement du travail personnel. Leur seront également proposées des activités sportives et culturelles à vivre collectivement. Enfin, l’axe choisi dans ce collège sera le numérique et la citoyenneté.

D’autres informations s’agissant des 12 Départements également distingués dans cette quête de l’excellence, à savoir l’Aisne, les Hautes-Alpes, la Charente, la Drôme, les Landes, le Loiret, la Mayenne, le Morbihan, le Nord, l’Orne, Paris et le Var devraient bientôt se faire connaitre. En attendant, d’autres labellisations sont d’ores et déjà en cours pour obtenir le quota requis : 240 établissements labellisés en 2022, dont 100 internats d’excellence, 100 résidences à thèmes et 40 internats des campus pro. Le tout ancré dans l’ensemble de nos Départements.

Gageons que ces futurs internats, tant par la réhabilitation de leur bâti que par la proposition éducative, donnent aux collégiens les plus « méritants », la possibilité de construire leur avenir sous les meilleurs hospices …