Handicap : des solutions collaboratives pour des parcours de vie sans rupture

Handicap : des solutions collaboratives pour des parcours de vie sans rupture

Solidarité et affaires sociales 16.11.2015

Handicap : des solutions collaboratives pour des parcours de vie sans rupture

Le 10 novembre 2015, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et le Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion organisaient le lancement du programme « Une réponse accompagnée pour tous », afin de permettre aux personnes en situation de handicap de vivre dignement et de conserver ou acquérir leur autonomie. Réunissant les différents acteurs investis dans la question du handicap (Etat, Education nationale, maisons départementales des personnes handicapées – MDPH – associations représentatives du handicap, agences régionales de santé – ARS – gestionnaires d’établissements, etc.), l’objectif de cette journée était de favoriser le partage d’expériences : un moyen de construire ensemble des réponses adaptées et territorialisées et de faire évoluer les pratiques professionnelles.

« Engager les démarches nécessaires pour que les personnes en situation de handicap et leurs proches, quelle que soit la complexité de leur situation, puissent bénéficier d’une réponse globale, adaptée et accompagnée dans le temps » : telle est l’ambition portée par Marie-Sophie Desaulle, ancienne Présidente de l’Association des paralysés de France. La feuille de route qui lui a été confiée par les Ministres et Dominique Bussereau, Président de l’ADF, vise en effet à mettre en œuvre les recommandations du rapport « Zéro sans solution », remis en juin 2014 par Denis Piveteau, conseiller d’État et ancien secrétaire général des ministères chargés des affaires sociales et ex-directeur de la CNSA.

Alors que près de 5,5 millions de personnes en France souffrent d’une forme de handicap (physique, sensoriel, mental, psychique, polyhandicap), la démarche se veut proactive et pragmatique afin de proposer des réponses collectives adaptées pour tous les parcours, notamment face à des situations complexes. Dans cette optique, la journée d’échanges du 10 novembre a porté sur les quatre axes fondateurs du projet de réponse accompagnée :

  • Axe 1 : « Dispositif d’orientation permanent » : piloté par la CNSA, ce procédé ouvre la possibilité pour toute personne, quel que soit son taux d’incapacité, de demander l’élaboration d’un plan d’accompagnement global (PAG), pour ne laisser aucune personne handicapée sans solution, en anticipant les risques de rupture de parcours ;
  • Axe 2 : « Réponse territorialisée » : cet axe sur lequel l’ADF est plus particulièrement mobilisée s’appuie sur des chantiers de coordination partenariale, territoriale, et de diffusion. L’ambition commune des acteurs, qu’ils soient issus du secteur public ou gestionnaires d’établissements et services sociaux et médico-sociaux, est de mieux répondre aux besoins quotidiens (scolarisation, accès aux soins, insertion professionnelle, aménagement de véhicule, hébergement…) ;
  • Axe 3 : « Dynamique d’accompagnement par les pairs » : cet axe vise par l’entraide à valoriser l’expertise d’usage, le travail des associations, et à les associer à la prise de décision ;
  • Axe 4 : « Conduite du changement » : la mise en œuvre d’une telle démarche nécessite de faire évoluer les pratiques, et de doter les professionnels du champ sanitaire, médico-social et éducatif d’un savoir-faire plus homogène en matière de formation, de moyens, d’évaluation et de suivi.

23 Départements pionniers pour des parcours facilités

A travers les MDPH, guichet unique et maillon essentiel dans l’accès au droit des personnes en situation de handicap, les Départements jouent un rôle primordial en matière d’accueil et d’accompagnement. Soucieux d’aller plus loin dans les réponses apportées, le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, le Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion et l’ADF ont lancé début août un appel à candidatures conjoint. 23 Départements déjà fortement engagés sur leurs territoires respectifs se sont portés volontaires pour ainsi développer de nouvelles organisations et mettre en place des mesures concrètes de démarche accompagnée.

Un calendrier de travail fixe d’ores-et-déjà des engagements afin d’élaborer et diffuser dès 2016 des bonnes pratiques en réponse à des difficultés particulières telles que le vieillissement ou l’accompagnement des mineurs au passage à la vie adulte. L’ADF ne manquera pas de relayer ces expériences, un relai indispensable pour faire évoluer les pratiques.

 

27.06.2017 Education Rencontre entre Dominique BUSSEREAU et Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Éducation nationale Télécharger
27.06.2017 Tour de France Avec les Départements sur le Tour de France, ça roule ! Télécharger
27.06.2017 • Education Innovation et Numérique Transition Numérique, Education et Territoires : des pistes inspirantes…