Groenewegen entre dans la lumière à Chartres
Tour de France 13.07.2018

Groenewegen entre dans la lumière à Chartres

« T’as pas vu Fougères, t’as rien vu » : c’est non loin de la plus grande forteresse d’Europe que les 170 coureurs du peloton ont pris le départ ce midi. La plus longue étape de ce Tour de France 2018 traversait 5 Départements : depuis les dernières égalises de granit d’Ille-et-Vilaine, en passant par les forêts de Mayenne, les Alpes Mancelles de la Sarthe et les bourgades percheronnes dans l’Orne, pour finir au pied (ou presque) de la Cathédrale de Chartres, joyaux eurélien classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Une étape de transition au vert…

La route se partage en Ille-et-Vilaine

Si le Tour est une fête, il est essentiel de rappeler les règles de sécurité à respecter, pendant la course et au quotidien.  Ce matin sur le stand de l’ADF au Village départ, le Département d’Ille-et-Vilaine et la Préfecture ont souhaité s’associer pour communiquer autour d’une cause qui leur tient tout particulièrement en cœur : le partage de la route pour une route plus sûre. En présence de Christian Prudhomme, Directeur du Tour, Jean-Luc Chenut, Président du Département et Christophe Mirmand, Préfet de Bretagne et d’Ille-et-Vilaine, ont évoqué les actions qu’ils mènent depuis des années sur le territoire pour sensibiliser cyclistes et automobilistes au partage de la route. Depuis septembre 2017, dans le cadre de l’opération intitulée « La Route se partage », 58 panneaux de prévention routière ont été déployés sur les routes départementales de Fougères derrière le slogan « je double je m’écarte ». Une vigilance nécessaire que Marco Scarponi ne saurait qu’appuyer, lui dont le frère est décédé en avril 2017 après avoir été percuté sur ses routes d’entraînement par une voiture…

La Maison Bordier, fierté du Département !

Sur un ton plus positif, notre illustre fromager du jour, Jean-Yves Bordier, « fait la fierté du territoire », comme l’a rappelé Jean-Luc Chenut à l’occasion de la remise du plateau Au Tour des Fromages. Fils et petit-fils de beurrier fromager, Jean-Yves Bordier prend la relève en 1985 en s’installant à Saint-Malo. De l’art de malaxer le beurre à la méthode traditionnelle du XIXe siècle, il met au point ses propres techniques de tapage et de façonnage, un véritable savoir-faire reconnu dans le monde entier par les plus grands chefs ! Il nous a fait la gentillesse de venir sur le Village avec une motte de beurre de 5 kg remise à Julien Simon, notre Maillot bleu du local de l’étape, natif de Montfort-sur-Meu.

Un final sur les routes d’Eure & Loir

Cela fait six ans que le Tour n’avait pas traversé l’Eure-et-Loir ! Depuis la création de la Grande Boucle, c’est la 3e fois que le Département reçoit la prestigieuse compétition cycliste (après 2004 et 2012). Un Département qui aime le vélo et qui sait recevoir les cyclistes : la Véloscénie, itinéraire vélo grandiose de 450 km reliant la capitale parisienne au Mont-Saint-Michel, traverse l’Eure-et-Loir sur 120 km de petites routes partagées et de voies vertes entre Epernon, petite cité de caractère et le château de Maintenon. La vallée de l’Eure offre un paysage champêtre avec en point de mire les flèches de la cathédrale et une vue panoramique à Chartres : une arrivée (presque) comme les pros du vélo ce 13 juillet !

Des pros qui ont quelque peu pris leur temps, laissant les courageux Yoann Offredo et Laurent Pichon s’échapper en solitaire à tour de rôle, avant de foncer comme des flèches vers la cathédrale. On attendait une nouvelle bataille entre Gaviria et Sagan pour faire la passe de trois, mais c’est Groenewegen qui a pris le dessus et réglé le sprint. Espérons que nos Français parviendront à hisser le drapeau tricolore au plus haut demain pour l’arrivée à Amiens un 14 juillet…