Grand Prix Cap’Com 2019 : 3 Départements récompensés !
Communication 11.12.2019

Grand Prix Cap’Com 2019 : 3 Départements récompensés !

Dans le cadre du Forum de la Communication publique et territoriale, le Grand Prix Cap’Com récompense chaque année les campagnes de communication des collectivités locales, des institutions publiques et des associations d’intérêt général. Au-delà de la reconnaissance de la qualité du travail des professionnels de la communication publique et territoriale, ce prix est un véritable observatoire des tendances du secteur. Le 5 décembre dernier, lors de la cérémonie de remise des prix qui a clôturé le 31e Forum Cap’Com au Palais des Congrès de Bordeaux, trois Départements ont été récompensés : la Charente-Maritime, l’Ille-et-Vilaine et le Loir-et-Cher.

Co-construite avec les citoyens, la communication publique contribue au renforcement du lien entre institution et citoyen. « Ce qui nous lie » était justement le thème du Forum Cap’Com de cette année. Pour l’édition 2019, 27 nominés ont été primés parmi 196 campagnes proposées. Zoom sur les trois campagnes de communication publique des Départements mises à l’honneur.

Web série et sécurité informatique en Charente-Maritime

Dans la catégorie Communication interne, le Département de la Charente-Maritime, présidé par Dominique Bussereau a été primé pour sa Web série visant à sensibiliser ses agents à la protection des données personnelles et au système d’information.

Dans la continuité d’actions de communication interne menées depuis plusieurs années, et avec l’entrée en vigueur du RGPD, le Département a réalisé une campagne de sensibilisation drôle et originale auprès de 1 200 agents de la collectivité, sous la forme d’une Web série pour sensibiliser les agents à la sécurité informatique. Après une vidéo teasing, quatre épisodes ont été diffusés sur l’intranet en reprenant les thématiques du système informatique, de la mobilité, des mails et des mots de passe. Le principe : un comédien jouant le rôle d’un journaliste interroge les agents sur leur lieu de travail. Le dispositif a permis d’associer 40 agents pour une meilleure appropriation de la campagne et de ses enjeux. Diffusée en mars dernier, cette Web série a rencontré un vif succès auprès des agents de la collectivité grâce à un ton juste et pédagogue malgré la technicité du sujet, ce qui a été salué par le jury.

Cultur’Hall dans le Loir-et-Cher

Dans la catégorie Communication culturelle et événementielle, un prix a été attribué à Terres de Loire Habitat et au Département du Loir-et-Cher, présidé par Nicolas Perruchot, pour « Cultur’Hall ».

Afin de promouvoir l’offre culturelle dans l’habitat social et de renforcer le lien social dans un cadre de vie collectif, Terres de Loire Habitat et Cultures du Cœur Loir-et-Cher (association de solidarités culturelles) ont mis en place « Cultur’Hall », un dispositif original de spectacles organisés dans les halls d’immeubles. Les habitations ciblées se situent dans les quartiers prioritaires de la ville, dans un contexte de rénovation urbaine. L’opération est simple : un appel à candidature pour les artistes, une communication in situ par voie d’affichage, un spectacle d’une heure suivi d’un cocktail convivial. Les membres du jury ont ici salué une micro-communication de proximité qui renforce le rôle de la communication comme outil de médiation et assure de manière efficace la rencontre entre la culture et le public.

Ki’Capte en Ille-et-Vilaine

Enfin, dans la catégorie Communication d’accompagnement de projets, l’Ille-et-Vilaine, présidée par Jean-Luc Chenut, s’est vue décerner un prix pour « Kicapte », une application pour tester la performance du réseau de téléphonie mobile dans le Département (à laquelle nous avions consacré un article en avril dernier).

Dans un objectif de réduction de la fracture numérique au sein du territoire, KiCapte est une application gratuite et participative développée par le Département pour permettre aux habitants de mesurer la qualité réelle de leur connexion mobile et ainsi contribuer à mieux identifier les zones blanches. Le dispositif comprend un didacticiel simple et pédagogique pour accompagner les usagers dans la mesure de la qualité du réseau. L’objectif final est de faire pression sur les opérateurs de téléphonie mobile pour les résorber. Une campagne d’affichage sur le territoire vise à faire connaître l’application et des kits communication sont également fournis aux communes. Au final, plus de 20 000 usagers ont téléchargé l’application et réalisé 18 000 tests de connexion, permettant ainsi d’alimenter le baromètre de la couverture mobile en Ille-et-Vilaine.