Développement durable 06.03.2014

Grand nettoyage de printemps dans l’Essonne pour protéger l’environnement

Le coup d’envoi de la 18e édition d’Essonne verte, Essonne propre, sera donné le 1er avril, à l’occasion de la Semaine du développement durable. Pendant trois mois, les Essonniens sont invités à des nettoyages de berges de rivières ou de bois, des randonnées éco-citoyennes, des visites de sites naturels et industriels, des chantiers-nature, etc. Autant d’actions proposées par des associations, des collectivités, des établissements scolaires, des entreprises et des particuliers, dans les villes mais aussi dans les villages.

Ce printemps de l’environnement est initié et orchestré par le Conseil général qui fournit aux volontaires, gants, sacs poubelle et bennes. Le département prend aussi en charge financièrement les coûts de l’élimination des déchets collectés.

Toutes ces initiatives n’ont qu’une ambition : sensibiliser à la protection de l’environnement et au cadre de vie. Il s’agit de mobiliser le plus grand nombre d’acteurs locaux (citoyens, associations, collectivités, entreprises) sur différentes actions permettant de valoriser et préserver l’environnement immédiat. Cette année, l’opération se déroulera du 1er avril au 15 juin 2014.

L’an dernier, de nouveaux records ont été atteints avec plus de 6 000 participants, 175 actions et plus de 195 tonnes de déchets collectés. Autre nouveauté, 44 opérations de sensibilisation sur les déchets dangereux ont été menées.

Les initiatives originales se sont ainsi multipliées, ce qui a permis d’offrir aux Essonniens un programme d’actions éco-citoyennes variées, d’avril à juin : projets de nettoyage, randonnées éco-citoyennes, actions de sensibilisation (expositions, salons, conférences, ateliers de tri ou de recyclage, projets pédagogiques…), visites de sites naturels et industriels, chantiers-nature de bénévoles, opérations de collecte de déchets ménagers spéciaux, etc.

Tous les types de sites peuvent être concernés pour les opérations EVEP 2014 : milieux naturels, forêts et bois, berges de rivières ou de plans d’eau, sites urbains, espaces agricoles… Les déchets collectés peuvent être des déchets verts, des gravats, des encombrants, des emballages, des papiers et plastiques voire des déchets dangereux des ménages (produits d’entretien, batteries, peintures et solvants…) autant de déchets qui détruisent et abîment l’environnement.