Solidarité et affaires sociales 20.01.2017

Grand froid : un centre d’urgence du Département des Bouches-du-Rhône accueille les SDF avec leurs animaux

Voilà plusieurs jours qu’une importante vague de froid s’est installée sur l’hexagone. Les sans-abri sont les premières victimes de ces températures extrêmes en-deçà des normales de saison. Afin de leur permettre de trouver un lit en période hivernale, le Département vient d’ouvrir un centre d’hébergement d’urgence qui accueille les SDF avec leurs animaux. Cette initiative est portée par le Département des Bouches-du-Rhône et la SPA.

Avec des températures négatives la nuit et des gelées jusqu’en début de matinée, les conditions de vie des personnes sans domicile fixe deviennent extrêmement préoccupantes. Face à cette situation, les acteurs sociaux accroissent leur vigilance et se mobilisent pour ouvrir de nouvelles places d’hébergement.

Dans le Département des Bouches-du-Rhône par exemple, Madame la Présidente, Martine Vassal, a décidé de mobiliser les locaux d’une ancienne Maison Départementale de la Solidarité pour l’hébergement d’urgence des personnes en grande détresse. Ce centre d’accueil temporaire situé en plein centre-ville de Marseille pourra prendre en charge les sans-abris dans les meilleures conditions. D’ores et déjà 50 lits y ont été aménagés. Tous les acteurs concernés sont impliqués dans le dispositif : les services de l’Etat, les Restos du Cœur, la Croix Rouge, l’Unité d’hébergement d’urgence (UHU) et le SAMU social qui assure un soutien logistique.

Pourtant, les sans-abri restent souvent dans la rue car les centres d’hébergement n’acceptent généralement pas les animaux et les SDF refusent d’être séparés de leurs bêtes, « un énorme frein à leur prise en charge » selon le Directeur du SAMU social. Le Département a donc souhaité proposer une solution adaptée : les SDF peuvent se rendre dans le centre avec leur compagnon de route et le laisser dormir au pied du lit. Un partenariat a ainsi été conclu avec la SPA pour accueillir les chiens et chats des sans-abris, l’association fournissant le matériel et la nourriture nécessaires. Un vétérinaire est également présent chaque soir sur place pour soigner les animaux si besoin.

Le foyer sera ouvert pendant trois semaines de 19h à 9h du matin. Une très bonne initiative dans laquelle on prend en compte le lien social et la cause animale.

19.09.2017 Jeunesse et Sports Les collectivités territoriales aux côtés de la Fédération française de Rugby pour la Coupe du Monde 2023 Télécharger
18.09.2017 Développement durable L’Assemblée des Départements de France vigilante sur le budget des agences de l’eau Télécharger
18.09.2017 Solidarité et affaires sociales Jeunes migrants étrangers : l’engagement de l’État doit être plus précis et plus ambitieux Télécharger