Santé publique 21.10.2020

Faciliter la vie quotidienne des personnes handicapées : présentation de la feuille de route MDPH 2022 en Charente-Maritime

Ce Jeudi 15 octobre 2020 fera date. L’ensemble des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) sont concernées par un programme d’optimisation à l’horizon 2022. Sous la présidence conjointe de Dominique Bussereau, Président de l’Assemblée des Départements de France (ADF) et du Département de la Charente-Maritime et de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, un Comité national stratégique des MDPH a été installé à la Rochelle.

Etat-Départements-Associations : main dans la main en faveur des personnes en situation de handicap

Ces travaux s’inscrivent dans les suites de la 5ème Conférence nationale du handicap du 11 février dernier, lors de laquelle l’Etat, l’ADF et les associations du secteur ont symboliquement signé un accord de confiance. Cet engagement fort a été suivi d’un accord de méthode sur le pilotage et le fonctionnement des MDPH dont la responsabilité est partagée (Départements, associations, Etat).

Comme l’a rappelé Dominique Bussereau à La Rochelle, « les Départements sont très attachés à conserver un rôle central dans la gestion des MDPH et des maisons départementales de l’autonomie. » C’est dans ce cadre que l’Etat et l’ADF sont convenus que les MDPH puissent répondre toujours mieux aux besoins et aux aspirations des personnes handicapées. Les MDPH jouent en effet un rôle crucial auprès de celles-ci et de leur entourage proche. C’est grâce à cette proximité, à ce lien humain, attentif et bienveillant, que l’esprit et la lettre de la grande loi Handicap de 2005 peuvent être respectés.

Cela suppose d’appuyer davantage les MDPH et leurs équipes, dans le respect des orientations de chaque assemblée départementale.

Des solutions concrètes pour faciliter la vie des personnes handicapées

Plusieurs principes forts ont été rappelés lors de la journée du 15 octobre : participation des personnes handicapées, équité territoriale, accompagnement à l’exercice des droits, vigilance et transparence, expertise médico-sociale, se traduisant notamment par :

  • Des droits sans limitation de durée pour les personnes touchées par une forme de handicap déclarée irréversible ;
  • Des délais de réponse encore raccourcis;
  • Un appui aux équipes des MDPH ;
  • Une meilleure identification des places disponibles dans les établissements et les services médico-sociaux ;
  • Une coopération territoriale renforcée, qui concerne l’ensemble des acteurs médicosociaux ;
  • La publication d’indicateurs d’activité et de satisfaction du public (mise en place d’un baromètre).

En somme, ce comité stratégique national, installé dans le Département de la Charente-Maritime fut une opportunité précieuse de mettre en musique les engagements communs de l’ensemble des acteurs chargés du handicap.

« Plus proches et plus humains » telle est l’ambition des Départements pour améliorer la vie quotidienne de nos concitoyens handicapés.