Aménagement du territoire 03.05.2018

Expression citoyenne, quel avenir pour l’Alsace ?

L’Alsace c’est un nom, une culture, une Histoire. Brigitte Klinkert, Présidente du Haut-Rhin, et Frédéric Bierry, Président du Bas-Rhin, veulent aussi en faire un projet, concerté avec ses habitants. Sous leur impulsion, la perspective d’un rapprochement entre les deux Départements au sein d’une collectivité territoriale unique est à nouveau envisagée. Les Alsaciens sont ainsi invités à s’exprimer par l’intermédiaire d’une consultation publique. Alors, quel avenir pour l’Alsace ?

L’Alsace en commun

Dès leurs vœux de début d’année, Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry formulaient le souhait d’un renouveau de l’Alsace politique et institutionnelle pour 2018, affirmant que « le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ont plus que jamais l’Alsace en commun ».

Au-delà des opportunités en termes de mutualisation, c’est l’avenir politique et institutionnel de l’Alsace au sein de la Région Grand Est qui est envisagé par les deux Présidents, soutenus par les élus mais également par une majorité d’Alsaciens.

En effet, les deux Présidents portent un projet de réunion des assemblées politiques et des administrations des actuels Conseils départementaux au sein d’une Collectivité territoriale d’Alsace avec des compétences élargies en matière de tourisme, d’économie, de coopération transfrontalière, voire de bilinguisme.

Leur projet intitulé « Pour une Alsace efficace dans une France qui avance » vise à inscrire l’Alsace dans son contexte transfrontalier et européen et en faire un territoire exemplaire et innovant. 10 propositions sont ainsi formulées en faveur de l’emploi, le rayonnement culturel, les déplacements et les mobilités, etc. Autant de sujets sur lesquels l’Alsace doit pouvoir agir pleinement.

Une consultation pour associer les Alsaciens

Selon un récent sondage mené par l’Ifop, 83 % des Alsaciens seraient favorables à une Collectivité Territoriale d’Alsace. Ce résultat éloquent démontre le soutien populaire dont bénéficie le projet porté par les élus alsaciens.

Afin de mobiliser davantage les habitants sur l’avenir de leur territoire, une grande consultation publique a été lancée le 3 avril dernier pour recueillir les avis et les contributions des Alsaciens. Une plateforme en ligne, www.expressioncitoyenne.alsace, a été ouverte à cet effet et près d’un million de formulaires distribués.

Les Alsaciennes et Alsaciens ont jusqu’à fin juin pour s’exprimer, enrichir le projet et porter « la voix d’une Alsace moderne et ouverte, une Alsace qui nous ressemble et nous rassemble ! », une occasion unique à saisir selon les deux Présidents de Départements.

Après l’échec du référendum il y a 5 ans, le résultat de la consultation sera déterminant pour la suite des négociations avec l’Etat et la Région Grand-Est.