Une étape de Géants

Secteur pavé de Camphin-en-Pévèle (Nord)

Tour de France 15.07.2018

Une étape de Géants

C’est depuis le cadre exceptionnel de la Citadelle d’Arras qu’était lancé le départ de la 9e étape. 156,5 km, 15 secteurs pavés de 21,7 km soit autant qu’il y en a eu sur le Tour depuis 20 ans (2010 – 2014 – 2015), bref, une étape d’anthologie pour une journée qui restera dans les annales…

Les Géants du Nord auront guidé cette 9e étape du Tour de France sur les routes du Pas-de-Calais et du Département du Nord, au charme des maisons de briques, des champs de betteraves sucrières et des plans de pommes de terre. Une journée que les équipes redoutaient : s’il n’y avait pas de temps à gagner, il y avait beaucoup à perdre aujourd’hui. Ici point de pourcentages à maîtriser malgré les quelques terrils disséminés deci delà, les difficultés du jour portaient sur les terribles secteurs pavés. 15 portions de 21,7 kilomètres au total pour revivre en juillet l’Enfer du Nord, un remake de Paris-Roubaix. La Grande Boucle nous a joué des airs de classique, en empruntant des secteurs mythiques comme Mons-en-Pévèle, Bersée ou encore Hem.

Ces secteurs pavés représentent un patrimoine à préserver sur ces chemins agricoles construits à la fin du XVIIIe et au milieu du XIXe siècles. Les associations de sauvegarde et le Département participent à leur entretien et régulièrement des réparations sont programmées. Le pavé est réemployé lorsqu’il est en bon état, ou remplacé par des matériaux venus des Vosges, d’Italie ou même d’Inde.

Le cœur d’Arras

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Citadelle Vauban d’Arras accueillait ce matin, une semaine après le Main Square Festival, le départ de la 9e étape tant redoutée par les coureurs. Un site d’exception pour remettre le titre Au Tour des Fromages à Jean-François Dubois de la fromagerie La Finarde, en présence de Maryse Cauwet, conseillère départementale du Pas-de-Calais. Dôme de Boulogne, Cœur d’Arras, Mimolette artisanale, Sire de Créquy, il privilégie depuis deux générations la qualité des fromages de tradition et artisanaux, affinés directement dans leurs caves à Arras. Un Cœur d’Arras tout trouvé pour notre Maillot Bleu du jour, Cédric Vasseur, professionnel de 1994 à 2007 né à Hazebrouck et désormais manager général de l’équipe française Cofidis.

Le haut du pavé

Tous attendaient une course mouvementée, débridée, les pavés du Nord auront tenu toutes leurs promesses. Les échappées se sont succédées au rythme des crevaisons (ou des chutes) qui n’ont pas épargné Romain Bardet, contraint de changer de roue à plusieurs reprises. Les gens du Nord, et un public nombreux venu de tous horizons, s’étaient amassés dans les secteurs pavés aux noms évocateurs de la Reine des Classiques. Le nom de Sagan était sur toutes les lèvres ce matin et sur tous les drapeaux en bord de route, le slovaque se prenant à rêver d’un doublé Paris-Roubaix – étape des pavés sur le Tour de France. Mais d’autres gueules noires ont freiné les ardeurs du maillot vert : l’allemand John Degenkolb s’envole vers Roubaix et devance le casaque doré de Greg Van Avermaet et Yves Lampaert à deux pas du célèbre vélodrome. Pour le reste du peloton, pas de gros dégâts en dehors de l’abandon sur chute de Richie Porte. Les coureurs vont pouvoir profiter d’une journée de repos bien méritée du côté de la Haute-Savoie avant d’affronter les Alpes… mais d’ici là, place au match et allez les Bleus !!!!